• Maman
  • Grossesse

Femme enceinte : l'accouchement dans l'eau se développe

Article par , le 16/09/2011 à 17h00 , modifié le 17/09/2011 à 10h34 0 commentaire

De nos jours, des femmes enceintes recherchent des alternatives d'accouchement. Pour certaines d'entre elles, l'accouchement aquatique est une de ces alternatives.

Les accouchements dans l'eau se pratiquent et se développent depuis plusieurs années dans diffiérentes maternités et centres hospitaliers. Certains s'équipent même en baignoire de mise au monde. Dans un futur plus ou moins proche, les femmes, qui auront opter pour l'accouchement aquatique, auront bientôt leur centre. Selon l'A.F.N.A, le premier centre français de naissance aquatique va ouvrir ses portes à Guingamp dans les Côtes d'Armor, sous la houlette et la responsabilité du docteur Richard, gynécologue obstétricien. L'ouverture est prévue pour début 2013.

A l'inverse des maisons de la naissance, ce centre proposera pour chaque naissance la présence du gynécologue obstétricien. Autant dire que sa présence augmentera la sécurité de l'accouchement. Quant à la proximité immédiate du Centre Hospitalier performant de Guingamp, il rassurera encore plus la future maman.

Comment se déroule un accouchement dans l'eau ?

La naissance est effectuée dans une baignoire de mise au monde. D'après le site internet de l'A.F.N.A (Association Française de Naissance Aquatique), l'obstétricien ou la sage-femme, assis face à une paroi transparente antérieure, accompagne l'expulsion. Cette fenêtre est équipée de gants étanches qui permettent l'accompagnement de la naissance.

Les avantages d'un accouchement dans l'eau

L'eau permet de diminuer les douleurs des contractions, de dilater le col plus rapidement et de limiter les épisiotomies. Il faut aussi savoir que le milieu aquatique a aussi un effet anti-pasmodique et relaxant.

Toutes les femmes peuvent-elles demander un accouchement dans l'eau ?

L'accouchement dans l'eau est destiné à toutes les femmes dont la grossesse se déroule normalement. C'est quoi une grossesse qui se déroule normalement ? Il faut que le bébé et la maman soient en bonne santé et qu'il n'y a pas de risque de césarienne. Sachez qu'un accouchement dans l'au se prépare et qu'il faut bien entendu en parler à votre médecin et votre gynécologue.

Précisons aussi que le nouveau centre breton sera réalisé dans sa totalité en utilisant toute la palette des énergies renouvelables et respectueuses de l'environnement. Le temps est venu de proposer un autre choix de naissance responsable pour les futures mères de famille. Pour en savoir plus, cliquez ici

 

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de Maman
logAudience