Faire un bébé après 35 ans : au bout de combien de mois consulter ?

Article par Anne HUMBERT , le 15/10/2009 à 11h22 , modifié le 15/10/2009 à 15h32 0 commentaire

A partir de 35 ans, la donne en matière de fécondité n'est plus la même qu'à 30 ans. Même si votre entourage vous conseille patience et longueur de temps, les spécialistes en la matière ne sont pas tout à fait d'accord. Marie-Claude Benattar, auteur du livre " Enceinte à 40 ans : Oui mais... " ( Ed J.Lyon), répond à nos questions

 Au bout de combien de mois d’essais pour avoir un bébé doit-on consulter à 35 ans ?
A partir de 35 ans, il faut consulter après 6 mois d’essais infructueux. Donc assez rapidement pour ne pas perdre de temps.

Faut-il consulter seule ou en couple ?

Il faut consulter en couple. Le conjoint compte pour moitié et on va lui demander un spermogramme, donc autant qu’il comprenne bien pourquoi et quels sont les enjeux. Et puis pour faire un enfant, il faut qu’il y ait unité et soutien surtout en cas de difficulté.

Que se passe t-il au niveau fertilité à partir de 35 ans ?

Après 37 ans et 6 mois il y a une brusque accélération de  l’atrésie ovocytaire qui est destruction ovocytaire génétiquement programmée. Ceci explique la ménopause qui est la disparition totale des ovocytes et qui survient entre 50 et 53 ans. Ce phénomène détériore l'horloge hormonale de l'ovulation, celle-ci devient inadéquate ou plus rare. Avec le temps, même la stimulation ovarienne devient difficile.

Quelles sont les solutions si dans le couple un des deux est moins fertile ?
En cas d'infertilité masculine légère, une insémination avec le sperme centrifugé est une solution. Si le sperme est très insuffisant, une FIV (fécondation in vitro) peut être une solution à condition que la femme puisse être stimulée et qu'elle ait moins de 42 ans.

Quel conseil donneriez-vous à une jeune femme de 30 ans, qui dit qu'elle a tout le temps de faire un enfant ?
A 30 ans, on pense que l’on a tout le temps, mais c’est un leurre car la fertilité diminue avec l’âge. ET après 35 ans, si il y a un problème, il reste peut de temps pour se retourner.
 
Avec les progrès de la médecine et le suivi de grossesse, peut-on avoir une grossesse même à 40 ans ?
Si les deux sont fertiles bien entendu. Il faudra être vigilant sur le suivi de grossesse, et les risques de fausses couches et de malformations qui sont plus élevés à partir de cet âge . Si il y a infertilité dans le couple, le don d’ovocyte ou de sperme sont envisageables et il ne semble plus y avoir de limite.

Mais une grossesse après 45 ans pose des soucis au moment de l’accouchement surtout s’il s’agit d’une première grossesse. Toutefois après 42 ans, il faut savoir qu’en France on ne peut plus faire de FIV, donc cela devient une limite d’âge imposée.


A lire : " Enceinte à 40 ans, oui mais…" de MC Benattar.

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de Maman
logAudience