Pendant neuf mois, optez pour une épilation au poil !

Article par Caroline RABOURDIN , le 26/06/2009 à 18h19 , modifié le 26/06/2009 à 19h07 0 commentaire

Ce n'est pas parce que vous êtes enceinte qu'il faut perdre tout semblant de féminité. Pas question de laisser les poils envahir votre joli corps. Heureusement, l'épilation n'est pas déconseillée pendant la grossesse.

Sous l'effet des hormones, le système pileux varie. Malheureusement, nous ne sommes pas toutes logées à la même enseigne. Si certaines voient leurs poils repousser plus lentement, d'autres au contraire voient poindre ici ou là, des poils qui jusque là n'existaient pas. Par chance, la nature est bien faite et la femme même enceinte peut s'épiler. 
 
Quelle épilation choisir ?
 
Pour plus de simplicité, optez pour le rasoir. Faites cependant attention à votre peau. Avec la grossesse, elle est plus fragile et surtout plus sensible. Hydratez-la bien avant et après l'épilation. Si vous préférez les crèmes, aucun problème. Si vous souhaitez en essayer une nouvelle, faites un essai avant pour éviter tout risque d'allergie. Quant à l'épilateur électrique, rassurez-vous, malgré ses vibrations, il est sans danger pour bébé.
Et pour celles qui trouvent que la cire est encore la meilleure solution, sachez que même si votre ventre est proéminent, vous pouvez vous rendre en institut jusqu'à la fin de votre grossesse. Demandez toutefois à l'esthéticienne de baisser la température de la cire pour que celle-ci soit tiède. En effet, sa chaleur risquerait de favoriser des troubles veineux. Le mieux étant de vous épiler avec de la cire froide. 
 
Qu'en est-il du laser ?
 
A priori, ses séances ne sont pas contre-indiquées. Cependant, en l'absence d'études cliniques, mieux vaut éviter du moins jusqu'à la fin de l'allaitement.
Enceinte, préférez donc la méthode qui vous convient le mieux et vous met à l'aise. Après tout, l'épilation doit être considérée comme une pause détente et bien-être.
 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de Maman
logAudience