• Maman
  • Grossesse

Enceinte : les 7 démarches à faire en début de grossesse

Article par Caroline CROS , le 11/04/2013 à 11h30 , modifié le 11/04/2013 à 11h47 0 commentaire

Ça y est c'est confirmé vous êtes enceinte ! Dès le début de votre grossesse vous allez devoir effectuer plusieurs démarches administratives importantes, ainsi que prévoir plusieurs examens médicaux obligatoires. Suivez le guide !

1/ Le premier examen prénatal
Ce premier rendez-vous chez votre gynécologue est à effectuer avant la fin du 3ème mois de grossesse. Si tout va bien, un seul examen médical est nécessaire pour le premier trimestre. Lors de ce rendez-vous, votre médecin vous délivrera votre déclaration de grossesse, indispensable pour faire valoir vos droits à la Caisse d'Assurance Maladie et à la Caisse d'Allocations Familiales. Il procédera à un examen médical et gynécologique complet ainsi qu'à votre première échographie qui doit avoir lieu entre la 11ème et la 13ème semaine de grossesse (après le début de vos dernières règles). C'est votre premier contact avec bébé ! C'est le moment de lui poser toutes les questions que vous vous posez sur le déroulement de votre grossesse.

2/ La première prise de sang et le test des urines
Lors de la première visite prénatale, votre médecin vous a prescrit un test d'urines ainsi qu'une prise de sang. Les deux sont à effectuer en laboratoire. Ces examens permettront de relever votre groupe sanguin complet, de détecter les éventuelles maladies infectieuses (toxoplasmose, rubéole, syphilis, HIV, hépatites A et B), de contrôler la présence de sucre et d'albumine dans les urines et également de déceler certaines carences.

3/ La Caisse d'Assurance Maladie
Vous devez informer votre CPAM de votre grossesse dans un délai de 14 semaines. Pour cela, vous devez impérativement envoyer le formulaire rose délivré par votre médecin lors de votre première visite prénatale. C'est indispensable pour obtenir vos droits à la Sécurité Sociale : remboursement de tous les examens, frais d'hospitalisation lors de l'accouchement, séances de préparation à l'accouchement ... Ainsi que l'indemnisation journalière lors de votre congé maternité (16 semaines minimum si vous êtes salariée). Egalement, vous recevrez un carnet de santé maternité qui vous accompagnera tout au long de votre grossesse. Il comprend un livret d'accompagnement, des fiches d'informations pratiques sur les examens et démarches à entreprendre et un dossier prénatal de suivi médical.

4/ La Caisse d'Allocations Familiales
La déclaration de grossesse délivrée par votre médecin comporte deux feuillets bleus. Ils sont à renvoyer le plus vite possible (délai de 14 semaines) à la Caisse d'Allocations Familiales dont vous dépendez. Si vos ressources sont inférieures aux plafonds fixés par la CAF, vous aurez droit aux prestations d'accueil du jeune enfant qui comprennent : la prime à la naissance ; l'allocation de base versée jusqu'aux 3 ans de l'enfant ; le complément de libre choix d'activité et le complément de libre choix du mode de garde. N'hésitez pas à contacter votre CAF par téléphone ou à vous rendre sur le site Internet pour prendre connaissance de la nature de toutes les aides qui vous sont peut-être destinées.

5/ Prévenez votre employeur
Il est important de prévenir votre employeur en temps et en heures de votre grossesse. Même si rien ne vous y oblige, vous vous sentirez plus sereine une fois l'annonce faite. De plus, vous pourrez bénéficier d'un aménagement de vos conditions de travail et obtenir des heures d'absences pour vous rendre à vos examens médicaux. Sachez que celui-ci ne peut pas vous licencier, et ce jusqu'à 4 semaines après la fin de votre congé maternité (sauf raison extérieure à votre état). Pour cela, vous devez l'informer de votre grossesse par lettre recommandée avec accusé de réception en joignant un certificat médical mentionnant la date prévue d'accouchement.

6/ L'inscription à la maternité
Privé ou public, il est fortement conseillé de réfléchir à l'établissement qui vous accueillera pour votre accouchement. Afin d'éviter toute mauvaise surprise, il est préférable de réserver votre place le plus tôt possible. Les établissements privés nécessitent une inscription préalable à effectuer dès le début de grossesse. Les établissements publics ne nécessitent pas d'inscription obligatoire mais il est fortement conseillé de s'inscrire le plus tôt possible.

7/ Le choix du mode de garde
Cela peut paraître prématuré de parler du mode de garde de votre bébé au tout début de la grossesse mais vous vous rendrez vite compte qu'il est très compliqué d'obtenir une place en crèche ou même de trouver une assistante maternelle disponible et près de chez vous ou de votre lieu de travail. Remplissez le formulaire d'inscription de votre enfant en crèche le plus tôt possible, auprès de votre mairie s'il s'agit d'un établissement public ou directement auprès de l'organisme s'il s'agit d'un établissement privé. Vous pouvez récupérer la liste des assistantes maternelles auprès de votre mairie et commencez d'ors et déjà les coups de fil !

Pour vous renseigner sur les différentes aides : www.caf.fr

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de Maman
logAudience