• Maman
  • Grossesse

Enceinte : l'envie de fraises, un mythe ou une réalité ?

Article par Caroline CROS , le 26/03/2013 à 13h54 , modifié le 26/03/2013 à 14h10 0 commentaire

On se souvient toutes de Darling (La Belle et le Clochard), de son envie subite de fraises des bois, et Jim chéri sortant en pleine nuit pour pallier l'envie nocturne de sa femme (enceinte). Et comme tout mythe qui se respecte, on grandit avec l'idée que la grossesse donne envie de manger des fraises. Mais en réalité qu'en est-il ? Que cachent les envies des femmes enceintes ?

Il n'y a pas que les fraises. La femme enceinte est souvent envahit par des envies aussi surprenantes que peu ragoutantes : pamplemousse, crevettes, cornichons, foie ... Et il n'est pas rare que certains aliments et boissons que vous détestiez avant la grossesse deviennent vos pêchés mignons et inversement.

Explications
Dès les premiers mois, le corps de la femme enceinte subit un véritable boulversement hormonal. Bien qu'il n'y ait pas d'explications rationnelles, ce changement hormonal aurait une influence sur les récepteurs du goût et l'odorat, changeant les habitudes alimentaires de certaines femmes enceintes et rendant certaines odeurs insupportables. Egalement, des carences en fer pourraient expliquer les envies de chocolat et viande crue, et des carences en vitamines le besoin de manger des fraises ou des abricots. Le corps est naturellement conscient de ses besoins nutritionnels. Ce phénomène est fortement amplifié pendant la grossesse, d'autant plus qu'au cours de cette période, le corps brûle plus rapidement certains apports. Cependant soyez rassurées, tout rentrera dans l'ordre après la grossesse.

Céder aux envies ? Oui mais avec modération !
Doit-on satisfaire toutes ses envies ? Oui faites-vous plaisir, mais attention à la prise de poids ! Il est évident que la grossesse est un moment privilégié, une période où la femme enceinte ne doit penser qu'à elle et son bien-être. Le besoin d'être chouchoutée et entourée peut aussi expliquer certaines envies qui peuvent être psychologiques ! C'est le bon moment pour se permettre des petits caprices culinaires (ou autres), d'autant plus si l'on met monsieur à contribution. Cependant, soyez raisonnable, une prise de poids excessive pourrait avoir une incidence sur la suite de la grossesse.

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de Maman
logAudience