• Maman
  • Grossesse
Dossier :Dossier grossesse : accoucher autrement

De plus en plus de femmes refusent d'accoucher dans des maternités qu'elles jugent trop médicalisées et dans lesquelles elles ne se retrouvent pas. Refusant les naissances à la chaîne, elles se tournent alors vers d'autres lieux pour accoucher comme elles le souhaitent.

Femme enceinte
En France, l'accouchement n'a plus rien de naturel. A commencer par la position dite gynécologique, les pieds dans les étriers, qui rend le passage du bébé plus compliqué et présente de nombreux risques sur le plan périnéal. Malheureusement, en accouchant dans une maternité, la maman a rarement la possibilité de choisir la position qui lui convient le mieux.

Et puis, entre la pose du monitoring, la perfusion, l'injection d'ocytocine et bien d'autres, l'instinct a bien peu sa place dans un événement qui se déroule pourtant depuis la nuit des temps.

Pire, dans certaines maternités, il arrive que des mamans ne soient pas entendues par un personnel médical surchargé de travail. Combien de femmes estiment que leur rencontre avec leur bébé a été gâchée ou que leur accouchement leur a complètement échappé ?

Pour toutes ces raisons, de plus en plus de femmes refusent d'accoucher dans un hôpital qui ne respecte pas leurs choix, qui les infantilise et dans lequel elles ne se retrouvent pas. Certaines privilégient leur domicile, et demandent ou non les conseils d'une doula, alors que d'autres se rendent dans des maisons de naissance pour mettre au monde leur enfant.

Le choix d'avoir un enfant autrement ne doit pas être pris à la légère et certaines contre-indications ne permettent pas d'accoucher ailleurs que dans un hôpital, et ce, pour la santé de la maman comme du bébé. Il s'agit donc pour les femmes enceintes de bien se renseigner pour assumer pleinement leur décision et être sereines pour l'arrivée de leur tout-petit.

Sommaire :
logAudience