• Maman
  • Grossesse

Après l'allaitement maternel, comment sevrer bébé ?

Article par Quitterie Pasquesoone , le 20/10/2009 à 18h09 , modifié le 20/10/2009 à 18h48 0 commentaire

Vous avez allaité votre bébé ? Bravo ! Le lait maternel est le meilleur lait qui soit pour votre enfant. Riche en nutriments et en anticorps, il convient à merveille pour que votre petit grandisse de la meilleure manière qui soit. L'organisation Mondiale de la Santé (OMS) recommande ainsi à toutes les jeunes mamans d'allaiter leur enfant de manière exclusive jusqu'à l'âge de 6 mois. Vous avez suivi ces recommandations ? Tant mieux ! Vous avez arrêté avant ? Ne culpabilisez pas : l'allaitement est aussi une affaire personnelle et chaque histoire doit-être respectée.

Même si vous avez allaité votre enfant pendant quelques jours seulement, il en tirera quand même des bénéfices. Soyez-en sûre !  Au moment de sevrer votre bébé, vous devez prendre en compte certains paramètres. Ainsi, s'il a moins de 6 mois, vous devrez passer du lait maternel au lait infantile.

S'il a passé l'âge de 6 mois, vous pourrez en revanche vous orienter directement vers une alimentation progressivement diversifiée. Nous allons vous aider à faire le point et à y voir plus clair avec ce dossier.
 
Une chose avant tout : de la douceur !

L'allaitement est un lien très privilégié entre vous et votre bébé. Ainsi, durant toute la période où vous l'avez allaité, votre bébé s'est habitué à votre odeur, à la chaleur de votre corps et à vos seins. Il n'est donc pas toujours facile pour lui de s'en détacher, quelque soit le mode d'alimentation vers lequel il va évoluer (lait infantile ou alimentation diversifiée).
Avant tout, sachez aussi qu'il existe certaines contre-indications au sevrage. Mieux vaut donc en prendre connaissance au préalable. Vous devez par exemple éviter de commencer le sevrage lorsqu'il fait très chaud, si votre bébé est malade ou encore s'il a des dents qui poussent. S'adapter à un nouveau mode d'alimentation demande beaucoup d'énergie à un bébé. Il faut donc qu'il soit en forme pour cela.

De même, pour que le sevrage se passe bien, n'hésitez pas à prendre contact auprès de votre médecin ou de votre sage-femme, qui vous donneront de précieux conseils sur la marche à suivre. Vous pouvez aussi contacter des mamans ayant déjà vécu cette expérience (peut-être une amie ?). Cela peut vous être utile.

Quoi qu'il arrive, commencez le sevrage de manière progressive. Le sevrage est une étape clef. Pour vous, comme pour votre bébé, il s'agit d'une séparation, tout comme l'a déjà été l'épreuve de la naissance (parfois vécue douloureusement). La vie affective de votre bébé peut donc en être affectée si vous n'y prenez pas garde. De même, son système digestif est encore fragile. Il faut donc y aller en douceur. Bien sûr, ne vous inquiétez pas. De nombreuses mamans sont passées par là. Il suffit juste de savoir s'y prendre. Nous allons tout vous expliquer.
 
Avant 6 mois : vers le lait infantile

Si votre bébé a moins de 6 mois et que vous désirez arrêter de l'allaiter, vous allez devoir passer progressivement du lait maternel au lait infantile. En effet, avant l'âge de 6 mois, votre enfant est encore trop petit pour commencer la diversification alimentaire. Votre lait est le meilleur des laits, mais désormais, les laits infantiles sont aussi de très bonne composition. Ils répondront donc aux besoins nutritionnels de votre enfant jusqu'à ce qu'il soit plus grand et puisse commencer à manger de nouveaux aliments.
 
- Comment commencer ?
Pour gérer les montées de lait et sevrer votre petit en douceur, votre devez donc y aller petit à petit. Pour débuter, vous pouvez par exemple sauter une tétée chaque jour et la remplacer par un biberon de lait, à une heure où la montée de lait n'est pas trop importante. Au départ, et pour votre bien être à tous les deux, conservez néanmoins  la tétée du soir.
Au bout de quelques jours, vous pouvez ainsi introduire un deuxième biberon en supprimant une tétée de plus. Procédez ainsi jusqu'à la fin de l'allaitement. Cette méthode permet en général à la lactation de se tarir d'elle-même.
 
- Le choix du lait
De nombreuses marques de laits sont présentes sur le marché. Toutes proposent des laits adaptés à votre bébé, selon son âge. N'hésitez donc pas à demander conseil à votre médecin ou à votre pharmacien. Ils sauront vous guider, en fonction de votre bébé, de son âge et de ses besoins. Il existe en effet certains laits spéciaux qui vous seront indiqués si nécessaire (lait anti-régurgitation par exemple).
 
Après 6 mois : vers la diversification alimentaire

Passé l'âge de 6 mois, votre bébé est assez mature pour passer directement du lait maternel à une alimentation plus variée. Néanmoins, pour votre bien-être et celui de votre enfant, nous vous recommandons tout de même d'y aller en douceur.

Le lait dans son alimentation
Jusqu'à l'âge de 3 ans, le lait doit rester la base de l'alimentation de votre enfant. Il ne faut donc pas le supprimer... Vous allez ainsi devoir passer du lait maternel au lait infantile. Pour cela, procédez par étape. Commencez par exemple par supprimer une tétée en la remplaçant par un biberon de lait. Au bout de quelques jours, passez à l'étape suivante en supprimant une deuxième tétée et en la remplaçant également par un biberon de lait. Au fur et à mesure votre lait va ainsi se tarir et vous pourrez arrêter l'allaitement totalement.

Ses premiers repas
Maintenant que votre bébé est sevré de votre lait maternel, vous allez pouvoir lui offrir environ 4 repas par jour, toujours composés essentiellement de lait. Pour compléter, vous allez néanmoins pouvoir y ajouter quelques nouveaux aliments... Pour commencer, proposez-lui quelques purées de légumes. 2 à 3 semaines après, introduisez les compotes de fruits par petites cuillères. Enfin, vous pourrez introduire de la viande hachée et du poisson... Voilà qui composera un déjeuner équilibré, en complément du lait dont il a besoin.
 
Quel lait choisir ?
Le lait 2° âge est le lait adapté à votre bébé à l'âge de 6 mois. En cas de doute sur le choix du lait, n'hésitez donc pas à demander conseil à votre médecin ou votre pharmacien.
 

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de Maman
logAudience