Après l'accouchement : dites stop au baby blues

Article par Caroline Rabourdin , le 15/02/2010 à 09h00 0 commentaire

Après la naissance, survient souvent un petit passage à vide. Lassitude, fatigue, irritabilité sont des symptômes relatifs au baby blues. Passez cette étape au plus vite pour retrouver votre bonne humeur et votre vitalité.

Après l'accouchement, il n'est pas rare que la maman ressente une grande lassitude. C'est également le moment où elle s'interroge sur sa capacité à être mère : vais-je savoir m'occuper de mon enfant, serai-je une bonne maman... A cela s'ajoutent souvent la fatigue de l'accouchement, les insomnies, les réveils pour s'occuper de bébé. La jeune maman regarde aussi son corps qui ne correspond plus à ce qu'elle connaissait avant d'être enceinte. D'où une perte de repères et une tendance à la déprime.

Le baby blues survient trois à dix jours après l'accouchement et ne dure que quelques temps. C'est un état passager qui ne nécessite que du repos et de la compréhension de la part des proches. Mais au-delà de deux semaines, une consultation s'impose pour éviter de sombrer dans la dépression.

Pour vaincre le baby blues, il est d'abord nécessaire de reprendre des forces. Mangez ce qui vous fait envie, projetez avec votre amoureux une cure spéciale maternité pour vous remettre très vite de l'accouchement tout en vous faisant chouchouter. Prenez rendez-vous chez le coiffeur, allez chez l'esthéticienne, offrez-vous des fleurs ou encore un pendentif, bref prenez soin de vous.

Pour éviter de tomber dans la déprime, faites part de vos craintes, de vos peurs et de vos interrogations à vos proches. Demandez conseil à votre mère, votre sœur ou encore votre meilleure amie. Et n'oubliez pas : la maman c'est vous. Alors faites fi des commentaires désagréables et reprenez confiance en vous. Très vite, le bonheur d'être avec bébé reprendra le dessus.
 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de Maman
logAudience