Accouchez en chantant !

Article par Caroline RABOURDIN , le 09/07/2009 à 15h00 , modifié le 13/04/2010 à 11h33 0 commentaire

Vous rêvez devant la Star Academy ? Lancez-vous dans le chant prénatal pour donner le "la" à votre future carrière de maman-chanteuse.

Si la musique adoucit les mœurs, elle adoucit aussi l'accouchement et la fin de la grossesse. La preuve avec le chant prénatal. Cette préparation consiste à chanter en compagnie d'autres futures mamans, dans le but de se détendre et de communiquer avec bébé.
Celles-ci font des vocalises, apprennent des berceuses, bref chantent utile. Car les sons graves et les sons aigus se diffusent différemment dans le corps et ont une vocation différente. Par exemple, les graves rassurent le bébé.
Si ce dernier ne tape pas encore dans ses mains, il réagit déjà aux chansons. En effet, les vibrations des chansonnettes poussées par maman le massent et le bercent, ce qui n'est pas pour lui déplaire. Vous chantez faux ? Peu importe. Le principal est de participer.
Les bienfaits de cette préparation sont multiples. D'abord, le chant permet de se muscler, et pas uniquement le visage. Il sollicite la sangle abdominale, le dos... Et nécessite d'avoir une bonne posture. Chanter aide la maman à libérer ses émotions, et à maîtriser sa respiration et son souffle. Ainsi, le jour de l'accouchement, elle saura trouver les bonnes vocalises pour se détendre, maîtrisera sa douleur par la respiration, et se concentrera sur les sons à émettre pour atteindre l'objectif souhaité. Au lieu de cris, elle préfèrera chantonner dans les tons graves pour faciliter la descente de bébé.
Quand votre enfant sera plus grand, vous pourrez le calmer rien qu'en fredonnant les airs musicaux que vous chantiez quand vous étiez enceinte. Car même dans votre ventre, il est votre premier fan.
 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de Maman
logAudience