• Maman
  • Grossesse

Accoucher dans l'eau : pour ou contre ?

Article par Saliha HADJ-DJILANI , le 27/12/2013 à 10h28 0 commentaire

Les accouchements dans l'eau connaissent un succès grandissant. Vous hésitez peut-être à sauter le pas ? Voici un petit récapitulatif pour vous aider à prendre la bonne décision.

Pour

-L’eau détend les muscles et la flottabilité permet à la femme enceinte de bouger plus facilement. La progression du travail est donc plus rapide, moins stressante et moins douloureuse.

-Vous accouchez moins stressée donc votre enfant est plus détendu, notamment grâce à un meilleur apport en oxygène.

-Le passage du bébé de l’utérus à l’extérieur est moins brutal dans l’eau que dans l’air puisque il reste dans un élément aquatique comme c’était le cas dans le ventre de sa mère.

Sachez qu’il n’y a aucun risque que votre bébé aspire l’eau. Tant qu’il est relié au cordon ombilical, il reçoit du sang et de l'oxygène via le placenta, qu'il naisse dans l'air ou dans l'eau. Le réflexe de respiration ne se fait que lorsqu'il sent l'air sur sa peau et le changement de température.

-Les risques d’épisiotomies et les traumatismes du périnée sont fortement réduits.  

Contre

-La plupart des femmes peuvent accoucher dans l’eau sans problèmes mais il existe une série de contre-indications médicales. Votre gynécologue vous renseignera précisément à ce sujet.

-Si vous n’êtes pas à l’aise dans l’eau ou que vous éprouvez une certaine phobie en milieu aquatique, ce type d’accouchement est  à proscrire !

-Si vous êtes enceinte de jumeaux ou que votre enfant se présente par le siège, l’accouchement dans l’eau est à éviter.

 

 

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de Maman
logAudience