En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • Maman
  • Grossesse

Accouchement : 4 solutions nature pour favoriser le travail

Article par Caroline CROS , le 27/03/2013 à 12h10 0 commentaire

Un accouchement, ça peut être long, très long ! Heureusement pour booster le travail, il existe plusieurs coups de pouce 100% naturels.

Bouger
La mobilité est sans conteste la façon la plus simple de favoriser le travail. Effet de pesanteur oblige, la verticalité entraîne des contractions plus efficaces, tout en favorisant l'engagement du bébé dans le bassin. Debout, accroupie, à quatre pattes... : l'idée est d'écouter son corps et d'adopter la position qui vous soulage le mieux. On peut aussi s'aider d'accessoires, comme le gros ballon de gymnastique. Assise dessus, la future maman peut basculer doucement le bassin d'avant en arrière, mouvement qui permet « d'ouvrir » le bassin.

L'eau
Si rares sont les maternités à pratiquer l'accouchement aquatique, de plus en plus disposent d'une baignoire de dilatation où la future maman pourra faire une partie du travail. L'eau à température du corps a en effet de nombreuses vertus : elle déstresse, atténue la douleur et favorise la dilatation du col.

L'homéopathie
Qu'on se le dise : l'homéopathie ne va pas supprimer vos contractions d'un coup de baguette magique ! Mais elle s'avère un coup de pouce bienvenu en favorisant la dilation, mais aussi en aidant à surmonter l'angoisse de l'accouchement. L'idéal est de consulter un médecin ou une sage-femme formé à l'homéopathie afin d'avoir une prescription personnalisée. A défaut, on peut suivre les prescriptions suivantes :
- pour calmer l'anxiété : Gelsemium 9 CH, 1 dose au début du travail, 1 dose pendant l'accouchement
- pour accélérer la dilatation du col : Caulophyllum 5CH dès le début du travail puis toutes les 10 minutes + Actaea racemosa 5 CH dès le début du travail puis toutes les heures

La phytothérapie
L'infusion de feuille de framboisier, à boire régulièrement tout au long du neuvième mois (et pas avant) est réputée pour assouplir les tissus de l'utérus et favoriser la dilatation du col.

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de Maman
logAudience