• Maman
  • Grossesse

Accouchement : 4 méthodes de relaxation pour être zen le jour J

Article par Saliha HADJ-DJILANI , le 07/01/2014 à 09h42 , modifié le 07/01/2014 à 18h17 0 commentaire

Votre accouchement approche à grands pas et vous angoissez ? Sachez qu'il existe des méthodes de relaxation spécialement étudiées pour que vous soyez détendue à l'arrivée de bébé.

Le chant prénatal

Grâce aux vibrations vocales du chant, la maman communique avec son bébé et fait baisser son niveau de stress. Les muscles du  bassin et le périnée se détendent particulièrement au moment où les sons graves sont émis.  Enfin, le chant permet à la future maman d’apprendre à mieux respirer et à souffler.

 

La sophrologie

Cette méthode permet à la femme enceinte de se projeter à l’instant T où elle accouche. La visualisation de l’accouchement agit comme un anti stress et fait baisser l’angoisse de la maman dans la mesure où elle a l’impression que l’accouchements’est déjà produit. Elle gagne en confiance grâce à cet exercice d’anticipation. Le travail sur le souffle et la respiration, un des éléments clé de la sophrologie, est également fondamental pour l’aider à décompresser.

 

L’haptonomie

Il s’agit de communiquer avec son bébé par le biais de caresses au niveau du ventre. La maman se sent ainsi en osmose avec son enfant, elle l’apaise et se détend par la même occasion car elle instaure un lien de confiance et de complicité entre eux. Le papa peut aussi participer à cet exercice, ce qui aidera aussi à rassurer la maman qui se sentira d’autant plus soutenue.

 

La méthode "Bonapace"

Cette méthode mêle de l’acupuncture, sans les aiguilles, des massages et des exercices de respiration. Elle apprend à la maman à gérer le stress du jour J. Elle nécessite la présence du papa qui joue un rôle important. Au moment des contractions, le papa doit connaître les 8 points à presser pour diminuer les douleurs ; c’est la partie acupuncture. C’est également lui qui doit lui faire des massages ; il apprend en effet à lui masser les lombaires pour réduire ses souffrances. Pour ce qui est de la respiration, la maman mémorise une série d’exercices pour se concentrer sur sa respiration afin de ne pas focaliser sur sa douleur le jour de l’accouchement.


 

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de Maman
logAudience