• Maman
  • Conseils

Tout ce qu'il faut savoir sur l'accouchement naturel

Article par La rédaction avec agence , le 21/03/2012 à 07h00 , modifié le 21/03/2012 à 11h21 0 commentaire

Dans les hôpitaux, de plus en plus de salles d'accouchement naturel font leur apparition. Réduction du matériel médical, sages-femmes moins interventionnistes, l'accouchement naturel possède des avantages mais aussi des inconvénients.

L'accouchement au naturel
Durant un accouchement naturel, la future maman est à l'écoute de son corps et est épaulée par une sage-femme. Le matériel médical est quasi-inexistant durant ce type d'accouchement ; point d'anesthésies ou de positions imposées. L'accouchement naturel se déroule en trois phases : la dilatation, l'expulsion et la délivrance. La première étape est en fait la dilatation du col de l'utérus. L'expulsion quant à elle, a lieu lorsque le col est complètement dilaté. C'est à ce moment précis que le bébé vient au monde. Enfin, la délivrance correspond à la rencontre entre la mère et l'enfant.

Les avantages et les inconvénients de l'accouchement naturel
Accoucher de manière naturelle comporte bien des avantages. Dans un premier temps, l'accouchement n'est pas accéléré, ce qui permet à la maman de se remettre plus facilement. Les bébés qui naissent suite à un accouchement naturel sont eux aussi moins angoissés. La relation entre la mère est l'enfant s'instaure plus rapidement et la sortie de la maternité est souvent plus rapide. Le matériel médical et les médicaments étant par ailleurs restreints durant l'accouchement naturel, les complications sont moindres. Pour faire face à la douleur, la sage-femme est la plus grande alliée de la future maman. A l'aide d'exercices de respiration et un changement fréquent de positions, elle lui permet d'être plus à l'aise. Mais accoucher naturellement a aussi des inconvénients. Les douleurs sont plus grandes et si des complications interviennent, le matériel nécessaire ne sera pas forcément sur place.

L'avis des sages-femmes sur l'accouchement naturel
Si elles sont peu nombreuses dans la pratique, de nombreuses sages-femmes prônent l'accouchement naturel. En effet, selon certaines d'entre elles, accoucher par césarienne ou sous péridurale dénature l'acte de mettre un enfant au monde. D'autres dénoncent la technicisation de l'accouchement en général, c'est-à-dire les normes qui sont appliquées : rythme de la dilatation du col, position de la femme enceinte ou encore durée de l'expulsion. Ces sages-femmes privilégient le rythme naturel, un accouchement durant lequel la mère est pleinement consciente.

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de Maman
logAudience