• Maman
  • Conseils

Trouver sa bonne position d'accouchement

Article par Sophie Bourgeois avec agence , le 16/05/2009 à 09h34 1 commentaire

Comment préparer votre corps à l'accouchement et trouver votre posture idéale ? De nombreuses études ont montré que la liberté des positions facilitait le processus de l'accouchement. Voici quelques idées qui vont vous éclairer.

L'accouchement marque l'arrivée imminente de bébé et malgré le bonheur que peut procurer la naissance, beaucoup de femmes sont anxieuses et appréhendent cet instant, en raison des douleurs qui y sont liées. Le plus important est de trouver la position qui va libérer votre respiration et vous permettre de vous détendre. Trouver sa position idéale nécessite une petite recherche avec quelques entraînements.

La position traditionnelle, dite position gynécologique est la plus courante, même si certaines femmes la trouvent inconfortable. Cette position est confortable pour les médecins et les sages-femmes qui vous accouchent. Néanmoins, elle n'est pas très naturelle. Cette position a été inventée par Morisseau au 17e siècle pour favoriser le recours aux forceps. Avec le développement de la péridurale, cette méthode est devenue la plus répandue dans les salles, car les femmes pouvaient difficilement bouger.

La position sur le côté commence à se développer dans les maternités. Cette méthode, fort répandue en Angleterre, permet de simplifier la trajectoire du bébé et facilite son expulsion. Dans son ouvrage, le médecin Bernadette de Gasquet soutient que cette position serait la plus appropriée et la plus confortable pour la maman. Il suffit de choisir le côté qui vous convient le mieux, de plus, la position couchée sur le côté correspond à la position préférée des femmes en fin de grossesse.

Peu courante en France, la position à quatre pattes favorise le passage du bébé, mais elle est très éreintante pour les futures mères. Les femmes qui choisissent l'accouchement à domicile optent souvent pour cette posture. Ce n'est pas très évident pour une future maman dont le travail a déjà commencé de se mettre à quatre pattes devant l'équipe médicale !

La position "accroupie"  avec le dos droit et les genoux fléchis est aussi conseillée aux futures mamans qui peuvent avoir un support pour se tenir en cas de forte poussée. Cette position est courante en Afrique où les femmes sont très cambrées. Cette posture a l'avantage d'encourager l'étirement et d'épargner le périnée. Cette méthode reste néanmoins très rare dans les salles de travail et elle est surtout adoptée par les femmes qui accouchent à la maison.

La position assise est aussi très pratiquée par les femmes qui optent pour l'accouchement à domicile. Le dos droit et le fléchissement des genoux permettent de prendre appui sur les fesses. Certaines femmes disent qu'avec cette méthode, elles ressentent moins de douleur et que le passage du bébé est facilité.

L'accouchement debout ou à genoux est très peu pratiqué. En général, seules les femmes expertes optent pour cette technique.
 
Les maternités, en règle générale manquent de moyens. Malgré beaucoup d'efforts accomplis dans ce domaine, il est difficile de bénéficier d'une prise en charge personnalisée. Rien ne vous empêche de vous renseigner sur l'établissement où vous choisissez d'accoucher et d'imposer votre position d'accouchement. Sachez que vous êtes en droit d'exiger l'accompagnement par une sage-femme formée à la posture d'accouchement que vous souhaitez.
 
Avant d'accoucher, la mobilité est encouragée, aussi, pour vous détendre, vous pouvez demander à prendre un bain avant le début du travail. Certaines cliniques permettent l'accouchement en baignoire, où vous pouvez vous-même aider votre bébé à sortir.
 
Notre conseil :
Pour trouver votre position idéale, écoutez votre corps et vos sensations. Au moment de l'accouchement, votre position doit faciliter l'expulsion dans la demi-heure suivante. Si ça ne marche pas, il faut changer, d'où l'intérêt d'expérimenter plusieurs positions.
 
 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de Maman
logAudience