• Maman
  • Conseils

Témoignages : "Mon enfant a un ami imaginaire"

Article par Amélie ERMENAULT avec agence , le 21/11/2009 à 14h20 , modifié le 29/01/2010 à 18h50 0 commentaire

Votre enfant a un compagnon imaginaire et vous vous questionnez sur son comportement? Est-ce réellement inquiétant ? Comment réagir ? Témoignages.

Votre enfant parle à un ami fictif en lui racontant ses joies comme ses chagrins et crée tout un univers autour de ce personnage ? Il est normal que dans un premier  temps cette attitude suscite votre inquiétude et vous laisse perplexe... Surtout quand votre bout de chou fait une crise de larmes quand vous vous asseyez sur le canapé où Lupus, son fameux compagnon était paisiblement endormi...

Qui est cet ami imaginaire ?
Pour les garçons, il est souvent de sexe masculin, plus âgé et plus fort. Pour les filles, c'est aussi un ami invisible "garçon", mais qui a le même âge.

Selon les psychologues, ce comportement est une étape normale dans le développement affectif de l'enfant. Ces relations imaginaires peuvent se développer dès l'âge de 3-4 ans, alors que les frontières entre le réel et l'imaginaire ne sont pas encore bien définies. Ces relations disparaissent au bout de quelques mois sans laisser de traces et l'enfant retrouve un univers normal, avec de vrais amis bien réels quand il entre à la maternelle.

Selon une étude, deux tiers des enfants ont eu un ami imaginaire et certains psychologues avancent même que ceux qui ont eu ce genre de relation sont moins dépendants des adultes que les autres enfants et auraient un vocabulaire plus développé et plus imagé...

Toutefois, l'intensité de cette relation peut être vécue différemment d'un enfant à un autre.
"Au début je restais perplexe devant son attitude, je ne savais pas comment réagir... Par exemple, au moment de passer à table, il fallait aussi penser aux couverts de Monsieur Malet, lui laisser une place sur le canapé ou dans la voiture... Ce qui était un peu pénible au bout de quelques temps..." explique cette jeune maman. L'attitude à adopter c'est de ne pas nier cette relation parallèle. Il faut que votre enfant sente votre implication dans sa vie intérieure mais il convient aussi de ne pas y prendre part en accordant une place trop importante à cet ami. Gardez vos distances vis-à-vis de cette relation.

L'enfant va se baser sur son propre vécu pour construire cet ami imaginaire. Plusieurs facteurs peuvent d'ailleurs expliquer l'apparition de cet ami.

C'est une période délicate où l'enfant va devoir obéir à certaines règles de discipline et de propreté ; cet ami invisible va incarner à ses yeux la rébellion, le super héros qui n'obéit à aucune règle et qui peut se permettre de ne pas se laver les mains avant de passer  à table. Il va identifier ses craintes à ce personnage en lui parlant, à voix basse ou haute, de toutes les émotions qu'il ressent.

D'autres éléments peuvent entrer en jeu...
"L'arrivée de Paul dans la vie de mon fils a coïncidé à quelques mois près avec la naissance de sa petite sœur... Même si mon fils n'a jamais été mis à l'écart, il a développé une relation imaginaire avec un personnage fictif..." indique cette maman.

Ce compagnon invisible va l'aider à surmonter certains événements : déménagement, choc affectif, divorce, nouveau-né dans la famille... Il peut aussi y en avoir plusieurs. Il ne faut pas s'en inquiéter pour autant. Cet ami va lui permettre d'exprimer aussi des émotions, de faire passer un message aux parents et à l'entourage.
"Mon enfant est fils unique et c'est vers trois ans qu'il a commencé à parler de Nodulus, son ami invincible... Comme il n'était pas encore scolarisé, cet ami comblait un vide que nous parents ne pouvions remplir : camarade de jeu de son âge, pas de frère ou sœur... À son entrée à la maternelle, Nodulus avait  disparu" se souvient Monique.
 
Notre conseil 
Les psychologues conseillent aux parents de ne pas se mêler de la relation invisible de leur enfant et de ne pas faire de reproches ou de critiquer son attitude, en niant l'existence de cet ami fictif. Il disparaîtra naturellement quand il commencera à fréquenter de vrais amis.

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de Maman
logAudience