• Maman
  • Conseils

TDAH : dépister le trouble de l'hyperactivité chez l'enfant

Article par , le 11/12/2012 à 10h04 , modifié le 11/12/2012 à 10h17 1 commentaire

Agité, distrait, impatient, excessif... vous en êtes sûre, votre enfant est hyperactif. Comment déterminer ce trouble avec certitude ?

Des symptômes troublants
A l'école, il ne tient pas en place : impossible pour lui de rester assis sur sa chaise et d'écouter sagement. Il éprouve aussi des difficultés avec les travaux manuels, comme le découpage qui demande de la précision et de la concentration. C'est bien simple votre enfant est hyperactif, et vous ne savez pas quoi (en) faire. Seul hic, ces symptômes sont malheureusement communs à beaucoup d'enfants de moins de 8 ans, et il est de fait très difficile d'établir un diagnostique formel du syndrome TDAH, autrement appelé Trouble de l'Attention et de l'Hyperactivité.

3 critères importants
Avant d'engager un diagnostique auprès d'un neurologue ou d'un psychologue, 3 signes devraient vous alerter: d'abord il présente ses symptômes (inattention, hyperactivité et impulsivité) depuis avant ses 7 ans ; ensuite, votre enfant a ce comportement dans n'importe quel contexte, familier ou inconnu ; enfin, vous devez les avoir observés depuis plus de 6 mois. Si ces 3 critères correspondent à votre situation, il se peut que votre enfant souffre de TDAH.

Que faire ?
Trouble d'origine neurologique, le TDAH est une maladie encore peu connue et difficile à diagnostiquer. Une seule chose est sûre, elle n'a pas de lien avec un manque affectif, autrement dit : ne vous sentez pas coupable ! Arriver à gérer un enfant hyperactif exige de la patience, mais quelques trucs pourront vous aider : des activités dans lesquelles votre enfant pourra se dépenser sans compter, limiter la télévision et jeux vidéos qui excitent, créer des rituels d'apaisement avec lui...

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de Maman
logAudience