• Maman
  • Conseils

Siège de voiture pour bébé : comment s'y retrouver ?

Article par Caroline RABOURDIN , le 24/05/2012 à 11h34 , modifié le 24/05/2012 à 11h44 0 commentaire

Dès le retour de la maternité, pas question de laisser bébé dans un véhicule sans ceinture de sécurité. Mais face à la multitude des sièges-auto, difficile de s'y retrouver. Comment faire le bon choix ? Suivez le guide !

Pour aider les parents à s'y retrouver dans la jungle des sièges-auto, ceux-ci sont classés selon différentes catégories, allant de 0 à 3. Dans ce domaine, la législation est claire : en voiture, un enfant doit être installé sur un équipement de sécurité jusqu'à ses dix ans.
Un siège adapté dès le plus jeune âge
Dès sa sortie de maternité, placez bébé dans un siège adapté. Celui-ci doit donc être de catégorie : 0 (qui va de la naissance à ses 10 mois), 0+ (jusqu'à 13 mois) ou 0+/1 (jusqu'à 4 ans, soit 18 kg). Ensuite, il faudra en changer.
Vous opterez alors pour un modèle de groupe 1 (de 9 à 18 kg, soit de 9 mois à 4 ans) ou classé 1-2-3 (de 9 à 36 kg, soit de 9 mois à 10 ans). La catégorie 2-3 concerne de son côté les bambins âgés de 2 à 10 ans (de 15 à 36 kg).

Quel modèle choisir ?
A la naissance, installez bébé dans la nacelle de son landau (groupe 0) ou dans un siège coque (groupe 0+). La nacelle est surtout adaptée en cas de long trajet. Bébé est allongé et peut dormir tranquillement. A contrario, la durée d'utilisation d'un siège coque ne doit pas dépasser 1h30. Celui-ci se place dos à la route, soit à l'arrière du véhicule, soit à côté du conducteur. Dans ce cas, veillez à désactiver l'airbag passager si votre voiture en est équipée. La nacelle, elle, s'installe le long de la banquette arrière.
Même si le fauteuil de voyage ou siège-auto de groupe 1, convient aux enfants de 8 mois, il est recommandé d'attendre ses  12 mois avant de l'utiliser. Bébé aura en effet une meilleure tenue du dos et sera capable de se tenir assis tout seul. Ce siège évolutif s'installe à l'arrière de la voiture, face à la route. Tout comme les sièges de groupe 2-3, 1-2-3, et les rehausseurs de groupe 3 (de 25 à 36 kg).

Une homologation obligatoire
Quel que soit le modèle choisi, celui-ci doit être homologué et correspondre aux normes européennes. Pour cela, assurez-vous qu'une lettre E entourée d'un cercle figure sur votre siège-auto. Elle signifie en effet que le dispositif de sécurité est conforme à la loi européenne.
Par ailleurs, si vous prévoyez des trajets dans différents véhicules, veillez à ce que le siège-auto affiche la mention « Universel ». Il pourra alors être utilisé dans toutes les voitures.
Enfin, n'oubliez pas de prévoir des jouets et un doudou pour la route. Pensez à faire des pauses régulières pour permettre à vos enfants de se défouler et à la famille de voyager en toute tranquillité.

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de Maman
logAudience