• Maman
  • Conseils

Quelle contraception choisir après l'accouchement ?

Article par Caroline RABOURDIN , le 04/04/2013 à 14h30 , modifié le 04/04/2013 à 14h32 0 commentaire

Vous venez tout juste d'accoucher et déjà il faut penser à votre moyen de contraception. Sans quoi, vous risquez d'être enceinte plus vite que prévu. Alors, quelle méthode choisir ? On fait le point.

Après l'accouchement, bon nombre de mamans pensent qu'il faut attendre le retour de couches pour reprendre un moyen de contraception. Or, l'arrivée de ces règles signifie que vous étiez bel et bien fertile... Il y a 15 jours. Si vous ne souhaitez pas mettre en route un autre bébé, il faut donc vous protéger dès votre retour à la maison.
 

L'allaitement, un bon contraceptif ?
Il existe une croyance selon laquelle l'allaitement est un excellent contraceptif. Selon elle, tant que vous allaitez, vous ne pouvez pas tomber enceinte.
Cette affirmation, même si elle est vraie, est cependant à nuancer. En effet, l'allaitement est un contraceptif dans les premières semaines qui suivent votre accouchement, et uniquement si vous allaitez exclusivement. Autrement dit, si vous alternez avec des biberons, il faut donc prévoir un moyen de contraception.
De retour à la maison, optez pour des préservatifs ou un gel spermicide. Puis, attendez le retour de couches, soit environ trois semaines après votre accouchement, pour reprendre pilule, implant, patch ou anneau.
 

Quelle contraception en cas d'allaitement ?
Si vous allaitez, la pilule combinée mêlant œstrogène et progestérone est à proscrire. Non seulement, les œstrogènes passent dans le lait maternel mais en plus ils freinent la lactation. Le préservatif ou un gel spermicide sont donc tout à fait appropriés pendant cette période. A moins que vous ne preniez une pilule progestative, qui elle, est compatible avec un allaitement au sein. Par ailleurs, la pilule vous permettra de rapidement mettre en route un petit deuxième si vous le souhaitez.
Le patch se colle un mois après l'accouchement mais est contre-indiqué si vous allaitez en raison de la présence d'œstrogènes. Idem pour l'anneau contraceptif. De son côté, l'implant peut se poser un mois après l'accouchement, et ce, même si vous allaitez. La pose d'un stérilet quant à elle n'est possible qu'à partir de 6 semaines après l'accouchement, mais est compatible avec l'allaitement maternel.

En cas de doute, n'hésitez pas à demander conseil auprès de votre médecin ou de votre gynécologue.

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de Maman
logAudience