• Maman
  • Conseils

Première rentrée des classes : mon enfant fait un blocage avec sa maîtresse

Article par Maya Choppin de Janvry , le 19/09/2011 à 13h20 0 commentaire

Depuis que votre enfant est entré en maternelle, c'est la panique. Tous les matins, c'est le drame pour aller à l'école. Le problème ? Sa maîtresse. Comment expliquer ce blocage ? Comment y remédier, on va vous y aider.

D'abord il est très important de dédramatiser. En effet, un enfant qui entre à la maternelle pour sa première année et qui a été gardé par sa maman ou une assistante maternelle n'aura pas la même attitude vis-à-vis de sa maîtresse qu'un enfant qui a fréquenté la crèche. La plupart du temps, il suffit de quelques semaines pour que l'enfant s'amourache de sa maîtresse.

Laissez faire la maîtresse

N'oubliez pas qu'elle a l'habitude des enfants et qu'elle sait certainement mieux que vous comment résoudre le problème. Quand vous accompagnez votre enfant  le matin, évitez  les adieux larmoyants du style "mon  cœur tu me manques déjà, si jamais tu as de la peine, môman t'a mis une photo d'elle dans ta poche" ! Au contraire, partez vite. La maîtresse réussira avec un peu de temps à l'apprivoiser.

Faites un jeu de rôles

Une fois chez vous le soir, proposez-lui un jeu. Vous imaginez que vous êtes l'élève et que votre enfant est la maîtresse. En inversant les rôles, l'enfant imitera sa maîtresse et vous comprendrez alors ce qui le bloque vis-à-vis d'elle. C'est une très bonne approche qui permettra de mieux appréhender ses craintes.

Evoquez vos souvenirs d'enfance

Parlez-lui de votre première rentrée des classes. Montrez lui des photos de votre maîtresse à l'époque. Il sera heureux de vivre les mêmes choses que vous. Parlez aussi souvent  que possible de la maîtresse à la maison. N'hésitez pas au début de l'année à dire plusieurs fois son prénom dans la journée. Une manière d'intégrer la maîtresse dans son quotidien, dans son cercle familial.

Rassurez votre enfant

Certains enfants ont peur que la maîtresse prenne la place de la maman. Dites lui que ce ne sera jamais le cas. Expliquez-lui que la maîtresse ne vous remplacera jamais, qu'elle est là pour organiser des activités dans sa classe, inventer des jeux, faire des dessins, chanter des chansons....

Ne vous comparez  jamais à la maîtresse

Oubliez tout de suite les phrases comme "Mon chéri, elle est plus gentille que maman la maitresse ?", "Elle est plus jolie ?", "Tu l'aimes plus ?". Ce serait une grosse erreur. Votre enfant risquerait de s'interdire de l'aimer pour vous faire plaisir et vous montrer que vous êtes plus importante qu'elle.

Dialoguez avec votre enfant

Il est essentiel de communiquer avec lui afin d'arriver à percer le mystère de ses appréhensions. Demandez-lui pourquoi il a peur, ce qui ne va pas. Peut être que  la maîtresse est un faux problème et que votre enfant exprime en réalité  un malaise révélateur d'autre chose.  Si au bout de quelques mois, il est toujours prostré, tournez vous vers un pédopsychiatre ou un psychologue scolaire, qui sera plus apte à résoudre ses problèmes.

Parlez-en autour de vous

Aux autres parents par exemple. Il est tout à fait possible que plusieurs enfants de la classe connaissent le même problème. Peut être que la maîtresse est très autoritaire et que les enfants la craignent. Nous vous conseillons  alors d'en parler avec la directrice d'école.
 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de Maman
logAudience