• Maman
  • Conseils

Pourquoi le miel est-il interdit aux bébés ?

Article par Imane YOUSSFI , le 26/09/2012 à 11h06 , modifié le 26/09/2012 à 11h11 0 commentaire

Aussi étonnant que cela puisse paraître, le miel est vivement déconseillé pour les bébés de moins d'un an. Cet aliment pourrait provoquer un botulisme infantile chez le nourrisson.

Le miel et le botulisme infantile
Bien que cet aliment sucré fasse des miracles pour nos maux de gorges, le miel est un aliment qui peut contenir des spores de clostridium botulinum. Ce sont des bactéries présentes dans le sol, les poussières et l'environnement. Elles peuvent, en se développant, produire une toxine botulique. Cette toxine peut engendrer des symptômes de paralysie musculaire.

Donner du miel à un enfant de moins d'un an pourrait alors l'exposer à la maladie du botulisme infantile. C'est une maladie paralytique, peu fréquente, mais grave. Elle est provoquée par une toxine très puissante synthétisée dans les aliments par une bactérie (ici le clostridium botulinum présent dans le miel).

Que risque un bébé ayant pris du miel ?
Tout d'abord, il faut savoir que la microflore intestinale des bébés est très fragile et insuffisamment développé, il ne peut assurer correctement une défense digestive.
Contrairement aux nourrissons, cette bactérie, présente dans le miel, est inoffensive pour l'enfant et l'adulte, grâce à l'acidité de l'estomac.
Le botulisme infantile se manifeste par des constipations, l'enfant est faible, éprouve des difficultés à tenir sa tête et à s'alimenter. Dans certains cas, cela peut aller jusqu'à une paralysie du diaphragme et nécessiter une assistance respiratoire.

En 2010, L'Agence de Sécurité Sanitaire, de l'Alimentation, de l'Environnement et du travail (ANSES), mettait en garde les parents sur les mauvais effets du miel pour enfants de moins d'un an, conformément aux recommandations de l'OMS.

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de Maman
logAudience