• Maman
  • Conseils

Parents : quand faut-il emmener son enfant aux urgences ?

Article par , le 12/03/2013 à 15h43 , modifié le 12/03/2013 à 16h00 0 commentaire

Face à une belle écorchure ou une grosse brûlure, les parents sont souvent assaillis par le dilemme suivant : dois-je l'emmener aux urgences quitte à passer pour un parent hyper angoissé ou attendre un peu quitte à laisser la situation empirer ? Réponses.

Quand vous rendre aux urgences
Dans les cas suivants (cités dans l'ouvrage Votre bébé jour après jour, Larousse), ne vous posez pas de questions et filez aux urgences :
- Chutes et chocs : votre enfant est « inconscient ou a perdu connaissance ne serait-ce que quelques secondes, présente une plaie à la tête, une grosse bosse, a du mal à bouger l'un de ses membres, vomit ou devient anormalement somnolent » ou change de comportement dans les jours qui suivent sa chute.

- Coupures : « vous n'arrivez pas à arrêter l'hémorragie de bébé au bout de 10 minutes de compression, vous suspectez la présence d'un corps étranger dans la plaie » ou bien cette dernière est « très ouverte ».

- Brûlures : la brûlure est « supérieure à la taille de la paume de la main de votre bébé/localisée sur le visage, dans la bouche sur les mains ou sur les parties génitales/électrique ou chimique (emmenez le produit chimique avec vous) ».

- Corps étrangers : « vous avez essayé sans succès de nettoyer la surface de l'œil, l'objet est bloqué ou collé dans l'œil (dans ce cas, n'essayez pas de l'enlever), l'œil reste irrité même après le retrait de l'objet », lorsque l'enfant a quelque chose dans l'oreille ou dans le nez, « n'essayez pas de retirer l'objet même si vous le voyez, vous risqueriez de le pousser encore plus loin ».

- Empoisonnement : si votre enfant a avalé quelque chose de toxique (liquide, baies...) appelez le 15, le 18 ou le centre antipoison* mais « n'essayez pas de faire vomir votre bébé et ne lui donnez jamais de lait ou autre boisson en attendant l'avis médical » et « préparez un échantillon de ce qu'il a ingéré ».

- Etouffement : « votre bébé ne peut pas respirer ou tousser, fait de drôles de bruits ou devient bleu ». Il est indispensable que vous appreniez les gestes à effectuer** d'urgence et ceux à éviter afin d'être en mesure de réagir le plus rapidement possible pour libérer ses voies respiratoires.

Dans tous les cas, Jean-Paul Lechien, créateur et président de l'Institut de Prévention des Accidents Domestiques (Ipad), exhorte à « ne pas s'improviser médecin : les plaies les plus spectaculaires sont souvent les moins graves alors que des traumatismes occasionnant des symptômes qui passent inaperçus ont souvent des conséquences gravissimes ». Et de conclure qu'en cas de doute « le mieux c'est toujours d'appeler le Samu (15), les pompiers (18) ou son médecin traitant si l'accident survient en journée en semaine, au moins pour avoir un avis médical ». Mieux vaut en effet être rassuré après une fausse alerte que regretter à vie de ne pas s'être assez alarmé.

Bon à savoir
- *Dont la liste se trouve ici.
- **Pour trouver un centre de formation aux premiers secours près de chez vous, rendez-vous au Service de protection civile de la Préfecture de votre département ou sur le site de la Fédération Française de Sauvetage et de Secourisme (FFSS).
- Le numéro unique d'urgence européen est le 112 (gratuit).

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de Maman
logAudience