• Maman
  • Conseils

Noël 2013 : Faut-il séparer les jouets pour filles et pour garçons ?

Article par Saliha HADJ-DJILANI , le 09/12/2013 à 10h03 , modifié le 09/12/2013 à 10h06 0 commentaire

Une voiture télécommandée pour les garçons et une barbie pour les fillettes... C'est un classique ! Mais différencier les cadeaux garçons/filles est-ce vraiment une bonne idée ?

D’où vient cette différenciation ?

Les jouets sont étudiés pour refléter la société et préparent les enfants au monde réel. Ils évoluent bien sûr avec les mœurs. Pour autant, malgré l’émancipation de la femme à travers les âges, la dinette pour la petite fille ou la poussette avec poupée sont des cadeaux qui restent encore réservés aux filles aujourd’hui… Certains diront que les constructeurs se basent sur des clichés sexistes, d’autres que les jouets reflètent la société telle qu’elle est encore et qu’elle n’a pas beaucoup évolué.

Avant 4 ans

Tous les jouets intéressent  les enfants. Jusqu’à 3 ans, les enfants n’ont en effet pas conscience d’être fille ou garçon. A cet âge, les deux sexes jouent donc aussi bien avec des poupées qu’avec des voitures. C’est une période où ils ont avant tout besoin de satisfaire leur soif d’apprendre.

De 4 à 6 ans

Les comportements changent. Les garçons et les filles jouent différemment. Les garçons vont plus vers les jeux d’action, sont attirés par les voitures tandis que les filles jouent aux princesses.

Après 6 ans

L’écart se creuse et les enfants qui imitent de plus en plus leurs parents. La fillette joue à la maman et le garçon au pompier. Ils ont tendance à jouer avec des jouets qui sont normalement destinés à leur sexe.

Que faire avec un garçon qui joue à la poupée ?

Souvent, les garçons qui jouent à la poupée se font réprimander par leurs parents qui ne trouvent pas ce jeu assez viril… La plupart des parents des parents pensent en effet que cela peut modifier l’identité sexuelle de leur enfant. Cependant, c’est souvent simplement par curiosité que le petit garçon joue à ces jeux de fille. Il comprend mieux sa famille et son entourage ainsi, loin des clichés. Lui interdire formellement de jouer à la poupée est non seulement le plus souvent inefficace (car il serait tenté de le faire en cachette) mais c’est surtout une façon d’entretenir des idées sexistes dans la tête des enfants.

 

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de Maman
logAudience