• Maman
  • Conseils

Mon enfant ne veut pas prêter ses jouets, que faire ?

Article par Emilie RABOTTIN avec agence , le 27/09/2009 à 07h46 , modifié le 08/02/2011 à 16h19 0 commentaire

Notre rôle de parent est d'apprendre à notre enfant les règles de notre société : prêter ses jouets en fait partie. Mais votre enfant n'en a vraiment pas envie et peut faire de véritables scènes de larmes ou de colère. Comment réagir ?

Un enfant, à l'état naturel, est un petit être égocentré qui doit apprendre à sortir de l'immédiateté de ses désirs pour prendre en compte ceux des autres. Avec l'âge, les enfants s'intéressent de plus en plus aux autres enfants et aux jeux qu'ils peuvent faire ensemble. Cela suppose qu'ils intègrent une notion très abstraite pour eux : le partage.

Avant 3 ans, les enfants ne savent pas vraiment jouer ensemble. Ils peuvent s'observer mais ont du mal à échanger des ballons, des poupées, des nounours, etc. Si notre devoir de parents est de leur expliquer la notion de propriété ("Non, cette balle appartient au petit garçon"), il est parfois plus difficile de leur expliquer qu'ils peuvent prêter leurs jouets ("la petite fille veut juste regarder ta poupée. Elle te la rendra.").

Si eux n'ont pas le droit de toucher aux jouets des autres, pourquoi doivent-ils donner leur jouet ? Il faut donc avoir un discours cohérent et constant : on peut regarder un jouet d'un autre enfant s'il est d'accord, mais il faut lui rendre. À l'inverse, un autre enfant peut regarder les jouets de votre enfant mais il doit lui rendre aussi. Et, bien sûr, la sucette ou le doudou : c'est personnel. Pour les autres enfants comme pour lui.

Après 3 ans, votre enfant doit être à même de comprendre la notion de partage : si l'on veut jouer au toboggan, c'est chacun son tour. Si l'on veut demander à un autre enfant de jouer avec nous, on lui propose un jouet. Dans toute relation, il faut un équilibre. Les autres enfants doivent aussi lui prêter des jouets et pratiquer des échanges. Le sentiment de justice est un sentiment très fort chez votre enfant.
 
Notre conseil
Respecter les désirs de nos enfants sur des jouets qui leurs sont chers et qui leur appartiennent peut être la meilleure attitude pour que votre enfant se détende : s'il ne se sent pas forcé, s'il peut garder des jouets très personnels, il pourra alors apprendre à dire oui. Il est parfois nécessaire de dire beaucoup de non avant de savoir dire oui ! Mais quand il prête un jouet, félicitez-le en disant que c'est généreux et que l'autre enfant est bien content.
 
 
 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de Maman
logAudience