En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • Maman
  • Conseils

Mon enfant ne veut pas aller à l'école : que puis-je faire ?

Article par Aurore DUBOIS-SEAC'H avec agence , le 12/08/2009 à 14h47 , modifié le 02/09/2010 à 15h57 1 commentaire

Votre enfant refuse d'aller à l'école et, malgré menaces et "carotte", vous ne savez plus comment réagir à sa phobie ? Voici quelques astuces pour tenter de comprendre ce qui déclenche ces crises de panique.

Votre enfant n'éprouve aucun plaisir à aller à l'école et manifeste des troubles somatiques au moment d'y aller : il pleure, il a mal au ventre, a des poussées de fièvre...

Avant d'exercer une quelconque pression sur lui, il s'agit d'en connaître les causes et de comprendre pourquoi il ne veut pas aller à l'école.
Dans un second temps, il faut expliquer à votre enfant les raisons pour lesquelles il doit se rendre à l'école : apprentissage, échanges avec les autres et notamment ses copains, indispensable à son bon développement.

Un enfant qui ne veut pas aller à l'école fait de grosses crises de larmes, et il est difficile pour un parent de résister à sa détermination. Ne craquez surtout pas et montrez-vous forte en tenant bon et en gardant la maîtrise de vous-même.
Par contre, écoutez-le, parlez-lui pour savoir s'il a une angoisse particulière ; rencontrez sa maîtresse qui vous éclairera sur son comportement en classe.
Selon son âge, il peut y avoir un problème de "domination" d'un plus grand sur lui, ou de racket, plus fréquent toutefois autour de la 6e.

Si vous ne parvenez pas à cerner la cause de son refus, et si les adultes de l'école ne peuvent vous éclairer sur son attitude, pourquoi ne pas l'emmener voir un psy pour enfant, qui vous éclairera plus sûrement sur les raisons de ce refus : peur d'un élève en particulier, de la maîtresse d'école... Un psychologue peut aider votre enfant à aller mieux, surtout s'il est introverti, d'où la nécessité de détecter cette phobie le plus tôt possible.

Vous pouvez aussi prendre contact avec le RASED, le réseau d'aide spécialisée des enfants en difficultés, mis en place par l'éducation nationale et présent dans chaque ville. Ils peuvent vous aider à surmonter certaines difficultés.
 
Notre conseil 
La maternelle n'est certes pas une étape obligatoire dans la scolarité d'un enfant, mais elle est fondamentale pour un bon développement du langage et de la socialisation. Donnez-lui très tôt le goût de l'école, en vous intéressant chaque soir à ce qu'il a fait dans la journée. Partager des activités avec les autres enfants et ne pas rester isolé favorisent la socialisation en lui évitant des problèmes de comportement quand il sera plus grand.

 

www.rentreedesclasses.fr

 

 Et vous votre rentrée? Sereine ou stressante ? Rdv sur le forum pour en parler....

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de Maman

Newsletter hebdo

Je souhaite recevoir la newsletter Plurielles.fr chaque semaine à mon adresse e-mail :


Le Top 10
  1. 4.
    40 prénoms courts trop mimi pour petite ...
  2. 5.
    20 prénoms rares pour petites filles ...
  3. 6.
    35 prénoms rétro pour petit garçon bobo
  4. 7.
    30 prénoms rétro pour petite fille bobo
  5. 8.
    15 prénoms rétro pour petites filles ...
  6. 9.
    20 prénoms très rares pour petites ...
  7. 10.
    30 prénoms bretons pour petite fille ...

Zoom sur

Jouez & gagnez !
logAudience