• Maman
  • Conseils

Mon enfant me fait honte

Article par Emilie RABOTTIN avec agence , le 01/01/2010 à 10h30 , modifié le 08/02/2011 à 16h26 0 commentaire

En public votre enfant pique une crise ? Il refuse d'appliquer les bonnes manières à table ? Il réagit de façon inappropriée à des situations ? Il brutalise parfois même ses copains ? Bref, vous avez honte et chaque sortie devient une expédition le rouge au front. La situation DOIT changer coûte que coûte.

Malgré tout l'amour que l'on porte à nos enfants, ceux-ci sont des êtres libres de leurs réactions... qui ne nous conviennent pas toujours ! Surtout quand les manières qu'ils montrent ne représentent en rien ce que nous essayons de leur inculquer au jour le jour.

Ne démissionnez jamais de votre rôle de parent. Des enfants, aussi difficiles soient-ils, ont besoin de limites auxquelles se confronter. Certains essaient avec plus de violence que d'autres et c'est là que la mission de parent devient épuisante et décourageante. Quoi qu'il arrive, c'est vous l'adulte et quel que soit l'âge de votre enfant, qu'il ait 2 ans ou 17 ans, tenez contre vents et marées. Mieux vaut hurler et perdre patience que de ne rien dire et rien faire. Bien sûr l'idéal étant de garder son calme et sa maîtrise !

Une confrontation, dans la psychologie d'un enfant, aussi dure et brutale soit-elle, n'est pas vécue avec la même souffrance que vous. Là où vous trouvez la lutte difficile, votre enfant éprouve un sentiment de sécurité à vous voir rester droit et sûr de vos valeurs énoncées.

Une raison plus profonde que la provocation dans les mauvaises manières de votre enfant doit bien sûr être recherchée. Certains enfants sont plus angoissés que d'autres et ont besoin d'une attention constante. Si votre enfant vous provoque constamment, en particulier en public, il trouve là un moyen d'attirer votre attention. Sauf qu'il n'attire pas votre attention sur la raison réelle de son angoisse. À vous d'enquêter, de réfléchir, de poser quelques questions bien ciblées sans l'assaillir non plus d'interrogations. Votre travail de parent est de trouver pour lui car votre enfant n'en sait rien du tout. Quitte à vous faire aider par un professionnel.
 
Notre conseil
Le sentiment de honte que vous éprouvez est, certes, humain mais votre enfant le ressent certainement et éprouve pour sûr un malaise sans savoir adapter la bonne réponse. Et, franchement, que celle qui n'a jamais été mère jette la première pierre : l'éducation est une série d'obstacles à surmonter, avec des terrains parfois heureusement plus plats. Tant que vous montrez maîtrise, assurance, et que vous recadrez votre enfant sans vous énerver, vous n'avez aucune honte à éprouver !
 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de Maman
logAudience