• Maman
  • Conseils

Mon enfant est-il trop gâté ?

Article par Amélie ERMENAULT avec agence , le 24/10/2009 à 19h02 , modifié le 08/02/2011 à 16h16 0 commentaire

Nous aimons les chouchouter ; en faisons-nous pour autant des petits diables ? Toutes les mamans se demandent un jour si leurs enfants sont trop gâtés ou pas. Si nous savons toutes que les enfants ont besoin de limites, celles-ci ne sont pas posées au même endroit.

Les limites, dans l'éducation d'un enfant, ont plusieurs fonctions : leur apprendre  que leur désir n'est pas toujours réalisable et nous préserver une marge pour ne pas tomber dans la servitude.

Il existe plusieurs façons de gâter les enfants : lorsque l'on peut leur faire plaisir, que la réalisation de leur désir n'empiète pas sur les autres membres de la famille, que leur désir est raisonnable et que dire « oui » a été mûrement réfléchi dans le sens de ce qu'il y a de meilleur pour lui aussi, il n'y a aucune raison de culpabiliser ! Gâtons-les donc. C'est ce qui s'appelle un petit plaisir bien cerné, bien délimité et bien expliqué. Mais quand on passe tous les caprices pour avoir la paix et que Chouchou gagne toutes les batailles, il y a alors comme un problème.

L'adulte, c'est le parent. C'est vous qui déterminez les règles, détenez la capacité de décision, quitte à frustrer votre enfant. Apprendre à se plier à des contraintes est salutaire pour votre enfant car, quand il ira à l'école ou accèdera au monde des adultes, il devra bien composer avec les limites. L'adulte qu'il deviendra doit se structurer et cela commence dans l'enfance : chaque étape de la vie doit être prise avec son lot de frustrations et de plaisirs sans excès pour pouvoir passer à la prochaine étape.

Pourquoi gâte-t-on les enfants ? C'est une question que doit se poser tout parent. Se sent-on coupable de trop travailler ? A-t-on du mal avec l'autorité ? Pense-t-on devoir plaire à nos enfants ? Est-ce une recherche d'amour ? Sachant qu'on ne rend pas service à nos enfants en les gâtant trop, il est bon de résoudre d'abord ces questions avec nous-mêmes.
 
Notre conseil
Si gâter un enfant n'est pas souhaitable, ne jamais le gâter n'est pas meilleur pour lui ! Lui accorder temps et affection, encouragement et récompenses font aussi partie de l'éducation. Maintenant, une récompense n'est pas forcément un cadeau onéreux. Il suffit de le faire avec amour et générosité pour combler le jeune destinataire.

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de Maman
logAudience