• Maman
  • Conseils

Lutter contre les poux chez nos enfants

Article par Amélie ERMENAULT avec agence , le 19/11/2009 à 19h06 , modifié le 08/02/2011 à 16h14 0 commentaire

Ils démangent, sautent de tête en tête, se transmettent à l'école à la vitesse de l'éclair : les poux s'invitent trop facilement sur les têtes de nos enfants et doivent être exterminés de façon radicale. Mode d'emploi.

Si les filles sont plus concernées que les garçons par les poux en raison de leurs longues chevelures flottantes de petites coquettes et de leur manie d'échanger leurs barrettes à cheveux, les poux élisent facilement domicile sur la tête des enfants de 3 à 10 ans de préférence. Proximité à l'école oblige !

Mission repérage : les poux ne sont pas faciles à repérer. Ils mesurent entre deux et quatre millimètres et filent se cacher sous les cheveux. Les lentes blanches sont en général pus faciles à traquer car elles s'accrochent aux cheveux et se détachent bien sur les cheveux bruns. De forme ovale, elles s'accrochent aux cheveux à la différence des pellicules. Les poux aiment se nicher dans la nuque, derrière les oreilles et sur le sommet du crâne.

Mission consolation : il est possible que votre enfant soit impressionné et se mette à pleurer. Rassurez-le et expliquez-lui que les poux préfèrent les cuirs chevelus propres. L'idée que les poux préfèrent la saleté et la pauvreté est une idée fausse.

Mission destruction : direction, la pharmacie. Votre pharmacien vous conseillera sans doute un shampoing et une lotion. Prenez également le peigne fin pour éliminer les poux et les lentes évincés. Il existe un peigne électronique anti-poux : de mini décharges complètement inoffensives pour les enfants dès trois ans permettent d'éviter l'emploi de produits chimiques. Nos grands-mères luttaient quant à elles contre les poux en imprégnant les cheveux d'huile et en enfermant la chevelure dans un film plastique. Poux et lentes, privés d'air, étouffent. Il faut néanmoins faire attention à ce qu'aucun rescapé ne subsiste. Quel que soit le traitement, travaillez mèche à mèche et recommencez une semaine après pour être bien sûr d'avoir détruit l'ennemi.

Mission désinfection : la maison doit être maintenant aussi passée au crible. Coussins, canapés, literie, linge de toilette, vêtements... tout doit bouillir ou être aspergé de lotion. Là est toute la difficulté de la bataille : les poux se dispersent à toute vitesse et se reproduisent rapidement !

Mission prévention : si les filles adorent les cheveux longs, il faut qu'elles les gardent attachés. Pour éloigner définitivement poux et lentes des cheveux de vos chers anges, mélanger régulièrement au shampoing 2 gouttes d'huile essentielle d'origan ou directement environ 10 gouttes dans le flacon de shampoing.
 

Notre conseil

Le traitement des poux ne requiert pas une visite chez le médecin sauf si votre enfant a moins de deux ans, que le cuir chevelu est particulièrement agressé, que vous êtes enceinte et infectée ou que l'emploi de produits chimiques sur le cuir chevelu peut poser problème car ceux-ci passent dans la circulation sanguine.

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de Maman
logAudience