• Maman
  • Conseils

Les meilleurs conseils pour allaiter bébé en toute tranquillité

Article par Caroline RABOURDIN , le 23/05/2012 à 15h08 , modifié le 23/05/2012 à 15h14 0 commentaire

Dans certains cas, l'allaitement est source de stress, de fatigue et de découragement pour la maman. Comment faciliter la mise au sein et éviter les petits désagréments ? On fait le point.

Après l'accouchement, demandez une mise au sein rapide pour enclencher le processus de lactation et faciliter l'allaitement. En effet, durant ses six premières heures, bébé sait téter. Réflexe qu'il perdra ensuite, avant de le retrouver 48 heures plus tard. Pendant cette période, évitez également de donner un biberon de complément ou une tétine, qui pourrait perturber son réflexe de succion.
Dans un premier temps, allaitez à la demande. Petit à petit, vous trouverez votre rythme. Bébé s'endort sur votre poitrine ? Ne le réveillez pas et enlevez doucement votre mamelon de sa bouche.

Trouver la bonne position pour allaiter
Une bonne position est le meilleur moyen de vivre un allaitement serein, et d'éviter les engorgements, les crevasses et les mamelons douloureux. C'est aussi l'assurance d'un bébé bien nourri et en bonne santé.

Vous pouvez allaiter allongée ou assise, à votre convenance. Allongée, placez-vous sur le côté et placez bébé en face du mamelon. Repliez vos jambes et assurez votre stabilité à l'aide d'un coussin d'allaitement. Assise, installez bébé en face de vous, ventre à ventre, son visage en face du sein. Veillez également à ce que son nez soit bien dégagé.

Encourager la lactation
Dès que possible, favorisez la lactation en buvant des tisanes à base de fenouil, carvi ou anis. Préférez-les d'origine biologique. Les pesticides passant dans le lait maternel, mieux vaut privilégier le naturel.
Utilisez également une huile de massage spéciale allaitement. Non seulement, elle hydrate la poitrine et entretient la beauté du buste mais en plus, elle soulage les seins douloureux et stimule la lactation.

Des accessoires indispensables 
Pour allaiter, il vous faut un soutien-gorge adapté. Rassurez-vous, on en trouve aujourd'hui de très glamour. Et surtout, il vous facilitera la vie. Pensez aussi à un coussin d'allaitement pour éviter les douleurs lombaires. Et n'oubliez pas les coussinets pour absorber les fuites éventuelles. Enfin, procurez-vous un tire-lait et un biberon si vous prévoyez de vous absenter. 
Quoi qu'il en soit, ne vous obligez pas à allaiter si vous ne le souhaitez pas. L'allaitement doit rester un moment magique et certainement pas une obligation maternelle. Par ailleurs, si vous éprouvez des difficultés, n'hésitez pas à contacter des associations spécialisées dans l'allaitement. Elles sauront répondre à vos questions, vous conseiller et vous encourager pour faire de l'allaitement un moment merveilleux.

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de Maman
logAudience