• Maman
  • Conseils

Les ados trop accros à internet ?

Article par La rédaction avec agence , le 05/04/2012 à 07h30 0 commentaire

Sans surprise, une étude récente entérine le fait que 95% des adolescents (11-17 ans) ont accès à Internet à leur domicile. Le hic est qu'ils en abuseraient. Que font-ils sur Internet ? Ont-ils besoin de limites dans leur pratique du Web ?

Les pratiques des adolescents sur Internet

Les adolescents ont entre eux un point commun : ils associent presque tous Internet à l'écoute et/ou au téléchargement de musique en ligne. Mais selon leur sexe, ils n'utilisent pas la Toile de la même façon. Les filles sont... bavardes : elles aiment les blogs, les chats, les mails et Facebook. Les garçons jouent en réseau et regardent des vidéo. Ils sont aussi tentés par les sites pornographiques du Web. Le foyer est le lieu de connexion le plus fréquent. Des études indiquent que 68% des adolescents se connectent dans une pièce accessible au reste de la famille. 32% le font dans leur chambre. Reste la question des connexions à travers l'Internet mobile : 3/4 des 12-17 possèdent un téléphone portable. Il reste à connaître ce que représente l'accès au Web sur ces téléphones portables.


Internet : le pire et le meilleur pour les adolescents

Créée pour être un outil de connaissance, d'échanges et de partage, la Toile est aussi un immense fourre-tout à l'intérieur duquel le pire côtoie le meilleur. Les adolescents le savent. De récentes études prouvent que la majorité d'entre eux a une pratique chevronnée du Web. Avec ou sans l'accord de leurs parents, les adolescents de 3ème surfent en moyenne 3 heures par jour. Enfin, ceux qui surfent le plus sont les adolescents les plus en souffrance. Car Internet a une valeur addictive et rend accro comme l'alcool ou la drogue.


Comment aider les adolescents à éviter les pièges d'Internet ?

Mais les adolescents sont-ils en mesure d'appréhender les dangers du Web ? Mauvaises rencontres, images choquantes, sollicitations sexuelles : même avec l'installation d'un logiciel de contrôle parental, 33% adolescents affirment y avoir été confrontés, selon une étude Ifop. Difficile donc pour les parents de faire l'économie d'un dialogue autour des comportements à adopter pour une pratique sécurisée : quels sont les risques du téléchargement illégal ? Comment détecter un prédateur sexuel sur la Toile ? Malheureusement, cet échange parents/adolescents s'instaure difficilement dans les conversations familiales. Pudeur des uns ? Volonté des autres de conserver un jardin secret ? Il est primordial de briser le silence et d'instaurer un dialogue autour de ces problématiques. Une des vertus possibles d'Internet : être un formidable outil de communication... à l'intérieur du foyer !

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de Maman
logAudience