• Maman
  • Conseils

Le don d'ovocyte : pourquoi, comment ?

Article par , le 10/05/2013 à 13h00 0 commentaire

Alors que la demande est de plus en plus importante, le don d'ovocyte reste encore mal connu en France. Zoom sur cet acte qui permet à des couples de devenir parents à leur tour.

A quoi sert le don d'ovocyte ?
L'ovocyte est la cellule reproductrice de la femme. C'est lui qui, fécondé par le spermatozoïde, donne l'embryon. Chaque femme nait avec un stock de plusieurs milliers d'ovocytes, présents dans les ovaires. Cette réserve diminue d'année en année, au fil des cycles menstruels. Mais chez certaines femmes, la réserve ovarienne n'existe pas, est faible ou de mauvaise qualité en raison d'une ménopause précoce, d'une insuffisance ovarienne prématurée, des suites d'un traitement lourd (du cancer notamment). Pour avoir un bébé, il est donc nécessaire au couple de recourir à un don d'ovocyte. Dans certains cas, le don d'ovocyte va permettre d'éviter la transmission d'une maladie génétique.

Qui peut donner ?
Pour pouvoir donner ses ovocytes, il faut avoir entre 18 et 37 ans et être en bonne santé, l'idée étant de recueillir des ovocytes de « bonne qualité ». Si vous vivez en couple, votre compagnon doit être d'accord.

Comment se passe le don ?
Première étape : la phase de stimulation ovarienne, qui permet d'obtenir la maturation de plusieurs ovocytes (contre un seul pour un cycle naturel). Il s'agit d'injections d'hormones réalisées quotidiennement durant 10 à 12 jours. Parallèlement, des échographies et/ou des prises de sang sont régulièrement effectuées afin suivre le développement des ovocytes. Une dernière injection va permettre l'ovulation.

35 à 36 heures après cette injection a lieu la ponction folliculaire, sous analgésie ou anesthésie. Par voie vaginale et sous contrôle échographique, le médecin va aller ponctionner les follicules au niveau des ovaires.

Ensuite, au laboratoire d'entrer en jeu. L'ovocyte va être mis en fécondation pour un couple préalablement choisi par l'équipe, mais que la donneuse, principe d'anonymat oblige, ne connaîtra jamais.


Témoignage
"Moi-même maman de deux enfants, la maternité m'a toujours paru naturelle. Mais quand ma sœur a rencontré des problèmes de fertilité, j'ai réfléchi à tous ces couples ne pouvant avoir d'enfant. J'ai eu envie d'apporter ma petite contribution, ce que seul le don d'ovocyte permet. Certes, j'ai dû m'organiser pour les injections (pas très agréables), les échos, et le don en lui-même. Ce n'était pas très agréable, mais cela vaut la peine si c'est pour apporter la joie d'être parent." Mathilde, 35 ans


Infos
Le site de l'Agence de Biomédecine sur le don d'ovocyte : www.dondovocytes.fr

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de Maman
logAudience