• Maman
  • Conseils

La trousse à pharmacie de bébé : les incontournables

Article par Marylène KHOURI , le 18/05/2011 à 17h48 , modifié le 18/05/2011 à 17h51 0 commentaire

Lors des premiers mois de bébé, une maman qui sort est une maman chargée. La trousse de pharmacie se doit d'être bien remplie et certains éléments se révèlent indispensables : après une petite visite dans la trousse d'une poignée de mamans prévenantes, passons en revue les incontournables !

Un thermomètre et du paracétamol
Qu'il soit traditionnel (mais courage, un bébé, par nature, n'est pas très patient !), auriculaire ou frontal, le thermomètre impose sa présence au sein d'une trousse de pharmacie. Chez le bébé, la moindre poussée de fièvre doit être traitée avec un paracétamol adapté aux petits. Ce paracétamol pourra aussi servir en cas de douleurs dentaires.


Du sérum physiologique
Il se trouve dans toutes les trousses de maman. Le sérum sert à nettoyer les narines, les yeux et s'utilise surtout en unidose afin d'éviter tout risque de contamination bactérienne. Il ne faut pas hésiter à s'en acheter une grande quantité, ils s'utilisent rapidement ! N'oubliez pas aussi de vous laver soigneusement les mains avant de les ouvrir.


Des compresses
Les compresses stériles non tissées sont indispensables lors des premières semaines, afin de nettoyer le cordon, les yeux et les oreilles. Les compresses remplacent le coton, pas très safe pour le bébé car risquant de s'effilocher.


Un antiseptique

Dans les premières semaines, l'usage d'un antiseptique doux à base de chlorhexidine afin de nettoyer le cordon est nécessaire. Il peut aussi s'utiliser en cas de petites plaies : ne pas oublier de se renseigner auprès de votre pharmacien afin d'en choisir un adapté à votre bébé !


Du liniment oléo-calcaire
Les fesses rouges sont un grand classique chez les petits. Afin d'en limiter les désagréments, certaines mamans remplacent l'usage de la lingette par l'application d'une compresse imbibée de liniment oléo-calcaire. La fine pellicule de gras qui en résulte se dépose sur les fesses de bébé et les protège. Au cas où les fesses sont très abîmées, un antiseptique tel que l'Eosine associé à une crème cicatrisante sert à les soigner.


Un flacon de vitamine D
Conseillée jusqu'à la deuxième année ans de l'enfant, c'est l'une des seules vitamines que l'on ne trouve pas dans le lait maternel. Cette vitamine favorise la fixation du calcium en l'aidant à être mieux absorbé par notre organisme et prévient ainsi le rachitisme.
Si votre bébé est carencé, vous devez vous fournir un flacon de fer afin de lui en donner tous les jours. Certaines mamans garnissent aussi leurs trousses de solution de réhydratation comme le GES 45 en cas de diarrhées impromptues. Par ailleurs, dès que bébé grandit et devient plus aventurier (= marche), une crème contre les bosses, genre Hémoclar, devient rapidement indispensable.
Si vous ne sortez dehors que quelques heures, le nécessaire de change suffit : dans tous les cas, prévoyez un sac suffisamment spacieux afin de contenir tout votre attirail !

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de Maman
logAudience