• Maman
  • Conseils

La fin des couches, une étape difficile

Article par Johanna Amselem , le 11/08/2011 à 10h05 0 commentaire

Apprendre la propreté à un enfant peut être un véritable casse-tête mais il est inutile de le forcer à utiliser le pot. Patience et tolérance seront vos meilleures armes.

Votre enfant vient d'avoir un an et votre entourage vous demande déjà quand il va enlever ses couches. Chaque enfant va à son rythme, nos conseils pour passer cette étape importante.

Le bon moment...

... Quand votre enfant est prêt. Généralement, l'apprentissage de la propreté se fait vers 18-24 mois. L'enfant est prêt physiquement et psychologiquement. Il est capable de commander ses muscles et doit avoir envie d'être propre. Cela ne servira à rien de le forcer ou de lui mettre la pression. S'il refuse le pot, la meilleure solution est de le remettre au placard et de réessayer plus tard !

Comment aider votre enfant ?

Il ne faut pas avoir recours au chantage avec votre enfant. Lui dire "si tu n'es pas propre tu ne pourras pas aller à l'école", "tu es un bébé" ou "vas-y pour me faire plaisir", n'est pas une solution et ne responsabilisera pas votre enfant. L'apprentissage de la propreté doit être une fierté pour votre enfant, sa victoire.

Pour le motiver il peut venir avec vous acheter des sous-vêtements qui lui plairont et qui lui donneront envie de quitter sa couche. Au cours de cet apprentissage, votre enfant aura certainement des petits accidents. Ne le punissez pas cela ne servirait à rien et pourrait le faire régresser. Il faut lui expliquer que ce n'est pas grave, il fera mieux la prochaine fois. Mais, votre enfant aura aussi des victoires, dans ce cas montrez lui que vous êtes fière de lui.

La nuit, couche ou pas ?

Là encore, chaque parent décide. Certains suppriment les couches alors que d'autres préfèrent les laisser pour ne pas avoir à gérer un accident. Le principal est de respecter le rythme et les envies de l'enfant, cette maman quadragénaire l'a bien compris : "Un enfant est motivé quand il veut imiter son grand frère. J'ai utilisé des couches culottes très pratique pour que l'enfant puisse aller sur le pot seul dès qu'il en a envie. J'ai laissé la couche la nuit mais elle était rarement mouillé". Ne soyez pas trop pressé car les accidents peuvent se reproduire.

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de Maman
logAudience