• Maman
  • Conseils

L'invention du biberon

Article par Emilie RABOTTIN avec agence , le 14/05/2009 à 05h18 0 commentaire

Avant d'avoir sa forme actuelle, le biberon a fait l'objet de nombreux perfectionnements. Conçu pour l'allaitement artificiel, le biberon est aujourd'hui un objet banal dans le quotidien d'une maman. Retraçons les temps forts de son histoire.

Du latin "bibere", qui signifie boire, le biberon est un récipient destiné à l'allaitement artificiel des nourrissons. En verre ou en plastique, il a l'aspect d'une bouteille et son embout est une tétine en caoutchouc qui a été percée pour faciliter l'écoulement du lait.

 Les premiers "biberons" remonteraient à l'époque médiévale. À cette époque, il est fait mention de cornes de vache percées, au bout desquelles était fixé un morceau de cuir... Dans les campagnes, beaucoup de femmes utilisaient cette technique. Avant  cette période, il n'existait pas de biberon, mais les différents objets utilisés pour l'allaitement s'assimilent plutôt à des "tire-lait".

Au 16e et 17e siècle, les "biberons" vont  perdurer : ce sont des versions évoluées du cornet médiéval en verre, en bois ou en argent.

La révolution industrielle va permettre à la production de biberons de prendre son envol et d'être fabriqués à grande échelle. Transparent et inaltérable, le verre se généralise au début du 19e siècle. Édouard Robert, un entrepreneur dijonnais est l'inventeur éponyme du biberon : il crée un modèle avec un long tuyau baptisé « biberon robert à soupape », il sera affiché à l'exposition universelle à Paris, en 1873. Édouard Robert recevra une médaille d'honneur.
La forme de la limande va perdurer pendant près d'un siècle.

Au début du 20e siècle, l'hygiène va devenir la préoccupation principale des fabricants et des médecins, le modèle "Robert" sera interdit en 1910 et les fabricants devront améliorer leurs modèles. Un article paru dans une revue scientifique accuse même le biberon Robert "d'infanticide".

Dans la première moitié du 20e siècle, plusieurs modèles de biberons sont fabriqués. La mortalité infantile à cette période fait des ravages en ville comme à la campagne et les fabricants réfléchissent alors à des laits de substitution. Le premier lait en poudre est créé par Nestlé et à cette période, les grandes marques de l'industrie laitière se lancent dans la fabrication de biberons.

Le biberon devient l'atout marketing de l'époque : Nestlé puis Gloria, Gervais et d'autres lancent des biberons pour promouvoir leurs produits... Plusieurs modèles de biberons apparaissent sur le marché, ils ont un système à tétine complexe avec un tube à l'intérieur et ils portent chacun le nom de leur inventeur.
Au début des années 50, apparaît le biberon à bague vissée. Ce système perdure encore aujourd'hui. Les marques Mont Blanc, Remond et Guigoz sont les premiers à le commercialiser.

Dans la deuxième moitié du 20e siècle, les fabricants réfléchissent à de nouveaux concepts de biberons et de matériau, car le verre pose le problème du nettoyage, de plus il est lourd et cassable. Cannon Avent invente alors le biberon en polycarbonate.

La marque Avent est crée en 1984, elle a transformé la forme du biberon  en imposant une forme plus basse dans le monde entier.
Edward Atkin, le propriétaire de la marque avait remarqbibué les défauts du biberon traditionnel : récipient étroit, tétine dure... Il crée des modèles avec des tétines en silicone et une valve anti-fuite.
Le biberon Avent est désormais le meilleur appareil d'allaitement en terme de forme et de technologie. La tétine en silicone n'a pas de goût ni d'odeur  et son goulot large facilite son nettoyage, elle limite même les coliques du nouveau né.
 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de Maman
logAudience