• Maman
  • Conseils

Instinct paternel : les papas poules prennent la parole !

Article par Caroline Cros , le 01/10/2013 à 12h00 , modifié le 03/10/2013 à 11h23 0 commentaire

Votre mari est angoissé à l'idée d'avoir un bébé et de devenir père ? Les témoignages de deux papas l'aideront peut-être à dépasser son inquiétude.

Aujourd'hui, 96% des bénéficiaires du congé parental sont des mères mais chaque années 18 000 pères se lancent avec joie dans l'aventure, avec la place que veut bien leur accorder la société. Deux d'entre eux nous expliquent comment ils ont réussi à trouver leur place de père - grâce à leur femme - !
 
Olivier, père d'une petite fille de deux ans (Surnommée Mychoup') et créateur du blog je-suis-papa.com
"Le dialogue et la confiance réciproque sont deux facteurs déterminants pour moi. Pour ma part, j'ai le sentiment de m'être très vite impliqué, parce que ma compagne me l'a permis : en m'expliquant ce qu'elle ressentait, en m'invitant à participer à tous les rendez-vous médicaux, à poser mes questions, à toucher son ventre, à préparer la chambre de bébé ... Il y a mille façons de s'impliquer. Plus tard, j'ai aussi par exemple participé à toutes les séances d'allaitement possibles : en préparant le coussin, en installant bébé, en tenant la main de ma fille pendant qu'elle se nourrit, en lui faisant faire son rôt ... Après la naissance, une mère doit aussi savoir se reposer sur son compagnon, en lui faisant pleinement confiance. Vous savez, on apprend vite à changer dessouches, à nettoyer un vomi et à gérer un bain ou un coucher. Etsi ces moments sont réputés désagréables dans l'imaginaire collectif, de nombreux pères y trouvent pourtant une vraie source d'épanouissement, lorsqu'ils acceptent de se lancer. Mais la question de la place du père ne se résoudra pas uniquement en modifiant le rapport qu'une mère peut entretenir avec son enfant àla naissance. Notre société a aussi un rôle capital à jouer pour offrir aux hommes l'occasion de devenir pleinement pères."

 

http://www.je-suis-papa.com/


Franck, père de trois enfants, deux garçons et une fille (Respectivement 8ans, 4 ans et demi et 2 ans) et créateur du blog papa-blogueur.fr
"Une femme, inconsciemment ou devant la passivité de son mari, surtout dans les derniers instants de la grossesse, sait parfaitement impliquer son conjoint dans la venue du bébé. Cette manière de nous intégrer dans les choix concernant la chambre, les achats de puériculture ... nous ramènent dans la réalité d'une famille qui va bientôt s'agrandir. Elle sait aussi que nous ne portons pas la vie et que par conséquent, c'est plus abstrait pour nous, surtout en cas d'allaitement car c'est encore et toujours la maman qui «gère». Plus d'une fois j'ai été frustré de ne rien pouvoir faire niveau nutrition les premiers mois. Je pense personnellement que la présence d'un père est nécessaire, indispensable même. Etre père c'est aussi savoir répondre aux questions, éduquer et donner de l'amour et de la tendresse. L'instinct paternel se reflète aussi dans la fierté. Une chose est sûr, j'aime être père !" 

 

http://www.papa-blogueur.fr/

 
 

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de Maman
logAudience