• Maman
  • Conseils

Gérer la séparation avec bébé pendant les vacances

Article par Caroline RABOURDIN , le 24/07/2012 à 11h28 , modifié le 24/07/2012 à 11h40 0 commentaire

Qu'il s'agisse de confier votre enfant à vos parents ou votre ex-compagnon, la séparation est toujours un moment douloureux. Comment faire face à cette situation difficile et la vivre au mieux ? Nos conseils.

Plusieurs semaines avant la séparation, expliquez la situation à votre bambin. Il va passer un peu de temps chez son papa ou ses grands-parents, qui vont très bien s'occuper de lui. Mieux, il sera même gâté ! Et vous leur faites totalement confiance.

Valorisez la séparation
Quelques jours avant de le laisser, emmenez votre enfant chez ses grands-parents afin de l'habituer aux lieux. Puis, racontez-lui ce qu'il va faire : des balades avec mamie, des contes lus par papy, des siestes pour se reposer... Tout un programme ! Alors que maman, elle, va travailler. Aller chez mamie et papy est donc bien plus amusant ! Et puis, le temps va passer tellement vite !
Les enfants culpabilisent toujours de laisser l'autre adulte seul. Expliquez-lui que vous aussi, avez plein d'activités prévues. Et que ce moment passé l'un sans l'autre passera aussi vite pour lui que pour vous.

Le jour J
Avant de partir, même si votre ex-compagnon est déjà équipé de tout le nécessaire de puériculture, glissez tout de même le biberon et les bavoirs de votre enfant dans son sac. Il sera content de retrouver ses affaires, qui feront ainsi le lien entre papa et maman. Surtout, n'oubliez pas son doudou. Celui-ci le rassurera et apaisera ses pleurs lors de la séparation. C'est la crise de larmes ? Donnez-lui  un mouchoir en tissu préalablement imprégné de votre parfum pour le calmer.

Ensuite, faites un dernier câlin à votre bébé et tournez les talons. Ne vous éternisez pas à faire un énième bisou. L'enfant ressent l'inquiétude de ses parents. Cela ne ferait qu'accentuer son stress, et vous rendre la tâche encore plus difficile. Au lieu de cela, partez en faisant un petit geste de la main et poursuivez votre chemin. Si besoin, arrêtez-vous quelques mètres plus loin pour craquer.

Quoi qu'il en soit, ne culpabilisez pas et positivez. Son père ou ses grands-parents sont ravis de s'en occuper et votre enfant sera traité comme un roi. Quel privilège ! De votre côté, vous allez retrouver un peu de liberté, ou pourquoi pas partir en vacances.

Au programme : repos et activités
Si vous êtes en congés, profitez-en pour vous reposer, partir un peu et faire le plein d'activités histoire de vous changer les esprits. Téléphonez de temps en temps à votre bambin, et surtout, n'oubliez pas le cadeau de retour des vacances. Vous lui prouverez ainsi combien vous avez pensé à lui pendant cette absence.

En revanche, si le travail vous attend, plongez la tête dans vos dossiers. Retrouvez la "working girl" qui sommeille en vous. Profitez également de ce moment de calme pour prendre soin de vous et renouer avec des activités que vous aviez délaissées pendant un certain temps. Depuis quand n'êtes-vous pas allée chez le coiffeur ? A quand remonte votre dernier dîner entre copines ? D'ailleurs, pourquoi ne pas foncer à l'aquagym ou au cours de zumba... Très vite, il sera temps de retrouver votre bambin. Et cette séparation de quelques jours ne sera déjà plus qu'un lointain souvenir.

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de Maman
logAudience