• Maman
  • Conseils

Futurs papas : comment les aider à développer leur instinct paternel ?

Article par Caroline Cros , le 01/10/2013 à 10h00 , modifié le 03/10/2013 à 11h26 0 commentaire

Le futur papa, souvent impuissant face au lien naturel entre la mère et son enfant, a parfois du mal à établir une relation précoce et profonde avec son tout petit. Nos conseils pour le soutenir.

Durant 9 mois, une femme se prépare psychologiquement à avoir un bébé et devenir mère. Au fur et à mesure que son ventre s'arrondit la future maman développe une relation toute particulière avec son bébé. Parallèlement, le futur papa se sent très souvent spectateur de cette grossesse et mis à l'écart. Pourtant, exister en tant que père dès le début de la grossesse c'est possible. Il revient alors aux deux parents de construire la place du père et définir son rôle sans jamais mettre en doute sa capacité à s'occuper du bébé aussi bien que la maman.
 
La paternité, ça se prépare avant la naissance !
Vous pouvez inviter votre compagnon à participer aux séances de préparation à l'accouchement à la maternité ou choisir ensemble la méthode qui vous convient le mieux : sophrologie, yoga, chant prénatal ... Sachez que certaines maternités mettent en place des séances exclusivement réservées aux hommes. Ils peuvent ainsi poser toutes leurs questions sur la grossesse et l'accouchement et partager leur expérience avec d'autres futurs papas.
 Aiguisez ses connaissances en la matière : Offrez-lui des bouquins ! Pour les hommes, la grossesse ce n'est pas innée. Pour remédier à cela, vous pouvez lui suggérer deux ou trois nouveaux livres de chevet !Il existe de nombreux ouvrages destinés aux papas et futurs papas :Papa débutant mode d'emploi de Benoit Le Goëdec, 100réflexes futur papa de Emmanuel Pinon ou encore Cahier d'exercices pour papa débutant de Lionel Pailles et Nathalie Jomard. En plus d'apprendre une multitude de choses intéressantes sur la grossesse et son rôle de père, vous pourrez discuter et échanger ensemble sur vos futurs rôles à venir.
 
Le rôle du futur papa ne doit pas se cantonner aux travaux de la chambre de bébé. Le meilleur moyen d'impliquer monsieur pendant la grossesse et de l'aider à se sentir d'ores et déjà un parent à part entière est de vous rendre à deux aux consultations. Echographie, visite de routine, gynécologue ... partagez ses instants à deux autant que possible.
 
Après l'accouchement,  aidez-le à s'imposer
Après l'accouchement, la mère et l'enfant entretiennent spontanément une relation très étroite. Entre le premier peau à peau et l'allaitement, difficile pour le papa de trouver sa place. Si c'est à lui de s'imposer et de vous montrer qu'il peut aussi bien faire que vous, il est important de lui laisser sa place dès le départ.
 
De plus en plus de maternités proposent aux jeunes papas de profiter eux aussi d'un peau à peau avec leur nouveau-né. Si votre conjoint le désir, n'hésitez pas à signaler votre souhait à l'équipe médical qui vous entoure. Ce premier contact physique est l'occasion de créer un lien unique entre votre bébé et son papa. De même pour le premier bain. Si vous allaitez, laissez votre conjoint s'occuper du bain de bébé. En répartissant les rôles vous lui laissez l'occasion de s'immiscer directement dans son rôle de père, même s'il paraît un peu maladroit au départ !
 

Vient le temps des papas poules !
Début mars, François Hollande a annoncé une réforme du congé parental visant à impliquer davantage les pères de famille au sein du foyer et encourager le retour au travail des femmes. Aujourd'hui, 96% des bénéficiaires du congé parental sont des mères mais chaque années18 000 pères se lancent avec joie dans l'aventure, avec la place que veut bien leur accorder la société.


 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de Maman
logAudience