• Maman
  • Conseils

Familles d'explorateurs : Bruno L'Appartien "Je suis un pénible"

Article par , le 01/04/2011 à 15h45 , modifié le 06/04/2011 à 10h16 1 commentaire

Ce père de six enfants âgé de 56 ans, est le leader de son clan. En exclu, il nous explique pourquoi il a choisi de partir avec ses deux fils au fin fond de l'Australie.

Pourquoi avoir participé à familles d'explorateurs ?
Parce que je voulais être un père gentil ! (rires) C'est mon fils cadet, Jean-Baptiste, qui a eu l'initiative. Je ne souhaitais pas m'exposer mais pour participer, il fallait le père ! Et avec mon fils aîné, Alexis (il y a 4 filles au milieu), on s'est dit que ce serait sympa et que cela rapprocherait les deux frères. J'ai donc réussi à obtenir mes vacances et on est partis, tout heureux, c'est comme si on avait déjà gagné ! Et puis j'ai été scout, mes enfants aussi, en plus un voyage au bout du monde comme cela est très alléchant.


Y a-t-il eu des tensions entre vous ?
Je suis assez dirigiste, je suis le pénible de ma famille ; j'aime que les choses aillent dans mon sens, mais j'essaie surtout d'être un exemple pour mes enfants. J'ai tenté de conseiller au mieux les jeunes, de leur faire comprendre qu'il fallait bien vérifier le matériel, alors qu'eux étaient surtout là pour profiter. J'ai compris qu'il fallait un équilibre entre les générations.


Qu'est-ce que le jeu a changé chez vous en tant qu'homme et père de famille ?
Cela a créé une osmose entre nous : déjà on s'est tous entraînés avant le jeu, à faire du vélo, de la natation, ce qu'on faisait rarement ensemble avant ! Et ça a mis de la vie dans nos années 2010 et 2011. Ca a été un déclencheur pour moi, pour profiter de la vie avec mes enfants, pour m'amuser... Un vrai catalyseur pour toute la famille.

 

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de Maman
logAudience