Examens zen : le brevet, une formalité à ne pas négliger

Article par Caroline Rabourdin , le 24/03/2010 à 11h38 , modifié le 24/03/2010 à 11h42 0 commentaire

Le diplôme national du brevet est le premier examen que passent les élèves. S'il paraît simple à décrocher, il n'en demeure pas moins important et surtout symbolique.

Si au regard des grands, le diplôme national du brevet semble bien dérisoire à côté de tous les autres examens à passer par la suite, il n'en demeure pas moins important dans la vie d'un élève. En effet, c'est lui qui marque le début des "festivités".

Dans les faits, le brevet des collèges est une sorte de répétition générale avant le baccalauréat. Comme il s'effectue en contrôle continu, il ne reste que le complément de points à avoir. Pour la majorité des élèves, les épreuves ne représentent donc qu'une simple formalité.

Même si les collégiens semblent se moquer de ce diplôme qu'ils considèrent comme acquis, dans la salle d'examen, l'ambiance est somme toute bien différente. Car le but du brevet est surtout de les préparer au baccalauréat et de leur montrer comment se passe un examen, avec ses épreuves et ses impératifs : présentation de la carte d'identité, disposition particulière de la salle d'examen...

Quelques semaines avant de passer le brevet, votre enfant a besoin de votre soutien. Après tout, il s'agit du premier diplôme à obtenir et l'avoir n'est pas garanti. Incitez-le à réviser ses leçons, revoyez ensemble certaines notions, vérifiez ses acquis en orthographe... Mais quoi qu'il en soit, ne lui mettez pas trop la pression. Passer un examen est déjà suffisamment stressant.

Par ailleurs, aidez-le à relativiser. Oui, réussir à cette épreuve est important mais l'échec ne signifie pas pour autant la fin du monde. Cela le calmera et l'aidera à passer le cap sans en toute sérénité. 
 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de Maman
logAudience