Examens zen : le bac, la récompense d'un travail de longue haleine

Article par Caroline Rabourdin , le 24/03/2010 à 11h05 , modifié le 24/03/2010 à 11h43 0 commentaire

Si le diplôme national du brevet n'est qu'une simple formalité à passer, le baccalauréat lui, est une autre paire de manches. Le réussir est loin d'être une évidence et les révisions doivent être scrupuleusement organisées.

Certains élèves commencent à réviser dès les vacances de Noël, alors que d'autres au contraire attendent le dernier moment pour s'y mettre. Votre ado fait plutôt partie de la seconde catégorie ? Faites-lui comprendre que les jours passent et que les révisions, elles, n'avancent pas.

Car le programme de terminale est autrement plus difficile à boucler que celui de 3ème. D'où la nécessité de commencer les révisions au plus vite, sous peine de manquer de temps pour bachoter toutes les matières.

Le baccalauréat est la récompense d'un travail de longue haleine entrepris dès la classe de seconde. C'est donc dès l'entrée au lycée qu'il faut commencer à préparer son avenir et sa mention au bac.

Mais pour réviser efficacement, votre enfant doit être soutenu dans ses efforts. En effet, difficile de se mettre au travail quand la petite sœur joue du violon ou que l'aîné regarde la télévision dans la même pièce.

Epaulez votre ado en lui aménageant un cadre de travail propice à la concentration, loin de toute source de distraction. De même, évitez-lui tout stress supplémentaire. Pendant les révisions, allégez par exemple ses corvées ménagères et soyez un peu plus tolérante que d'habitude.

Comment l'aider sans en faire trop ?

Par des petites actions au quotidien, vous pouvez soutenir votre enfant dans ses révisions. Il se met à apprendre à 20 heures ou ne travaille que dans une atmosphère musicale ? Laissez-le faire. Le principal est qu'il travaille. Il reprendra des habitudes de vie « normales » dès que le bac sera passé. Mais restez tout de même ferme sur les horaires des repas et le nombre d'heures de sommeil à respecter.

Par ailleurs, conseillez-lui de réaliser des fiches pratiques qui résument l'ensemble d'un chapitre, et reprennent les grands thèmes et les dates clés. Proposez-lui de le questionner afin de vérifier que les notions sont acquises. Certes, rédiger une fiche pratique aide à mémoriser sa leçon, mais encore faut-il la connaître sur le bout des doigts.

Offrez également vos services pour jouer le rôle de l'examinateur pour préparer un oral. De même, suggérez-lui de s'entraîner à passer un bac blanc à la maison avec des anciens sujets du bac. Le tout à l'aide d'un chronomètre pour apprendre à gérer son temps. Si votre enfant éprouve quelques difficultés en maths ou en anglais, pourquoi ne pas envisager quelques cours particuliers ?

De manière générale, n'intervenez pas dans son programme de révisions. Ainsi, s'il commence par sa matière préférée, laissez-le faire. Après tout, c'est à lui de gérer son organisation.  De plus,  proposez-lui votre aide sans jamais insister. S'il refuse, ne vous obstinez pas. Il reviendra peut-être plus tard sur sa décision.

Plus les jours s'écoulent et plus la date fatidique approche. Conseillez à votre enfant de s'oxygéner le corps et l'esprit. Décompresser l'aidera à mieux travailler. En effet, ce n'est pas parce que votre ado reste scotché à sa table pour réviser que le programme rentrera mieux dans sa tête. Incitez-le à sortir avec ses copains, à aller au cinéma, à faire du sport pour se défouler. Bref, à penser à autre chose qu'à son examen.
 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de Maman
logAudience