Examens zen : jour J, nos astuces anti-stress

Article par Caroline Raboourdin , le 24/03/2010 à 10h59 , modifié le 24/03/2010 à 11h43 0 commentaire

Que votre ado prépare le diplôme national du brevet, le bac ou un autre examen, il va falloir travailler. Comment le soutenir dans ses dernières révisions et empêcher le stress de le submerger ?

Qu'il s'agisse du diplôme national du brevet, du BEP ou du baccalauréat, passer un examen est pour les adolescents toujours angoissant.

La veille, repérez les lieux du centre d'examen avec votre enfant et chronométrez le temps qu'il faut pour faire le trajet. En effet, rien de plus stressant que d'arriver en retard le jour d'un test. L'après-midi qui précède la première épreuve, faites plaisir à votre ado et aidez-le à décompresser. Montrez-lui que vous avez confiance en lui et que vous l'aimez quoi qu'il arrive.
Le soir, préparez-lui un repas de champion. Au menu : du poisson pour la mémoire, des pâtes pour faire le plein d'énergie pour demain et un dessert léger pour la digestion. Puis, aidez-le à préparer son sac pour ne rien oublier. Assurez-vous que votre enfant a bien toutes ses fournitures et qu'il n'a pas oublié sa convocation ou sa carte d'identité. Puis, au lit ! Il faut être en forme pour passer ses examens.

Le jour J, pas de place à l'imprévu

Avant de partir, glissez une bouteille d'eau et une barre de céréales dans son sac pour éviter les coups de pompe.

De retour d'examen, rassurez votre enfant et aidez-le à se détendre. Pourquoi ne pas aller au restaurant ou savourer une glace, histoire de penser à autre chose. Puis, à la maison, il est temps de se remettre au travail. Là encore, restez discrète tout en lui proposant votre aide.
Les résultats du bac sont tombés et votre ado a échoué ? N'en faites pas une maladie, il le repassera l'an prochain avec peut-être une mention à la clé.  En cas de réussite, débouchez une bouteille de champagne. Après tout, on n'a pas tous les jours le bac !
 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de Maman
logAudience