• Maman
  • Conseils

Enfants et friandises à Noël : Comment garder le contrôle ?

Article par Saliha HADJ-DJILANI , le 16/12/2013 à 13h01 , modifié le 16/12/2013 à 14h59 0 commentaire

Chocolats, bonbons, bûches, fruits confits... Que de sucreries à Noël ! Comment contrôler l'appétit des enfants pour toutes ces friandises pendant les fêtes ? Voici nos conseils établis avec l'aide d'une diététicienne.

Carole Galissant est responsable de la nutrition chez Sogeres, une enseigne de restauration qui prépare des milliers de repas pour de nombreuses cantines scolaires à travers la France et veille à leur bon équilibre alimentaire.  Spécialiste de la nutrition des enfants, elle est notamment à l’origine des menus sains et ludiques du programme « Une cantine pas pareille ».  

Conseil n°1 : Oubliez les interdits

Carole Galissant : « Si vos enfants ont tendance à manger trop de chocolat, ne leur interdisez pas pour autant le chocolat. En nutrition, il ne faut bannir aucun aliment. Ce n’est pas la bonne méthode. Plus vous allez interdire un aliment et plus vos enfants vont le rechercher. Ils peuvent développer des trésors d’ingéniosité pour retrouver les fameux chocolats interdits dans les placards, même si vous avez caché la clé ! »

Conseil n°2 : Encadrez la consommation de sucreries

Carole Galissant : « La bonne solution consiste à encadrer la consommation de friandises de vos enfants. Il est important que les bonbons et chocolats soient distribués en fin de repas afin qu’ils soient assimilés à des aliments de plaisir. Ne donnez pas de friandises avant le repas, cela couperait l’appétit de l’enfant, en raison de l’apport important de glucides. Apprenez aussi à déterminer la quantité des ces friandises avec les enfants pour mettre des limites dès le début des fêtes. Mais ne laissez surtout pas une corbeille de bonbons de Noël à longueur de journée dans le salon, car elle serait vidée en un rien de temps. Ne pensez pas que les tout-petits peuvent contrôler leurs pulsions pour le sucre comme vous pourriez le faire ! »

Conseils n°3 : Pensez aux « bons » sucres

Carole Galissant : « Plutôt que de donner principalement des papillotes et des œufs au chocolat à vos enfants, pensez à distribuer des sucreries qui ont un meilleur apport nutritionnel comme les fruits secs par exemple. »

Conseil n°4 : Soyez irréprochable en tant qu’adulte !

 

Carole Galissant : « C’est bien de limiter l’apport en sucres chez les enfants  à Noël mais si, à l’inverse, vous vous gavez de friandises devant eux, vous allez avoir bien du mal à imposer  votre point de vue et à être crédible… Alors prenez garde et soyez un exemple pour eux aussi. La règle doit être la même pour petits et grands, sinon c’est peine perdue ! »

 

www.sogeres.fr 

 

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de Maman
logAudience