• Maman
  • Conseils

Eau minérale, eau du robinet ... Quelle eau choisir pour son enfant ?

Article par Caroline Cros , le 20/11/2013 à 10h23 0 commentaire

De la petite enfance à l'adolescence, l'organisme évolue et ses besoins en eau aussi. Il est important de choisir son eau en fonction des étapes de la vie ! Suivez le guide.

De la naissance à l'âge adulte, boire est un acte essentiel. Pour ne pas vous tromper sur le type d'eau à choisir, suivez ces quelques conseils :

 

De 0 à 6 mois

Jusqu'à l'âge de 6 mois, le lait (maternel et/ou infantile) constitue l'aliment de base du nourrisson. Cependant, certaines situations nécessitent un apport en eau afin de rééquilibrer l'apport hydrique de l'enfant et éviter une déshydratation : température extérieure supérieure à 30°, fièvre, vomissements, diarrhée ... Que ce soit pour la préparation des biberons ou pour combler l'apport hydrique, il est important que l'eau respecte les besoins physiologiques du nourrisson. L'AFSSA a fait des recommandations précises au sujet des critères que doit remplir une eau destinée aux bébés : teneur en minéraux comprise entre 50 et 500 mg/l et teneur en nitrates inférieure à 10 mg/l.

 

Quel eau choisir ? Les pédiatres recommandent une eau minérale (ou de source) en bouteille et faiblement minéralisée, mieux adaptée que l'eau du robinet durant les premiers mois de vie d'un enfant. L'étiquette doit comporter la mention «convient pour la préparation des aliments des nourrissons».

 

De 6 mois à 2 ans

A partir de l'âge de 6 mois, l'alimentation de bébé commence à se diversifier. Les produits laitiers vont petit à petit remplacer le lait et l'eau va devenir l'unique boisson de l'enfant.

Quel eau choisir ? Vous pouvez commencer à introduire l'eau du robinet. Mais attention, sa teneur en nitrates doit être limitée à 50 mg/l. Il est également important de connaître sa teneur en plomb, son taux de fluor (pas plus de 0,3 mg/l) et de sodium (entre 10 et 15 mg/l). Pour connaître la composition de votre eau, vous pouvez vous renseigner auprès de la DDASS (Direction Départementale des Affaires Sanitaires et Sociales). Vous pouvez aussi continuer à utiliser de l'eau en bouteille, toujours faiblement minéralisée. Les eaux gazeuses ne sont pas encore adaptées, tout comme les eaux riches en magnésium et en sulfates (Hépar, Contrex ...).

 

L'enfant de plus de 2 ans

Les enfants plus grands peuvent boire une eau du robinet «dure» ou «très dure», il faut cependant continuer à vérifier les apports de sodium et de fluor : pas plus de 0,2 mg/l jusqu'à l'âge de 3 ans. A partir de l'âge de 4 ans, une teneur de 1 mg/l est admise.

Selon le Centre d'information sur l'eau, sachez que l'eau du robinet possède les mêmes pouvoirs hydratants qu'une autre eau et remplit les mêmes fonctions vitales de l'eau dans le corps. Facile d'accès et économique, elle permet de donner à boire à l'enfant de façon régulière et elle représente la meilleure stratégie de prévention de la déshydratation ! De plus, la Direction Générale de la Santé indique que pour 98% des contrôles, les normes en nitrates et en plombs sont respectés. Cependant, si vous habitez un village de moins de 500 habitants, faites preuves de vigilance.

 

Vous pouvez bien évidemment alterner avec de l'eau en bouteille dont le choix est désormais plus large ! Renseignez-vous auprès de votre pédiatre qui vous aidera à choisir une eau en fonction des besoins de votre enfant.

 

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de Maman
logAudience