• Maman
  • Conseils

Diversification alimentaire, les bienfaits des premières soupes de bébé

Article par Mathilde SEGUIS , le 18/02/2013 à 14h10 , modifié le 18/02/2013 à 14h46 0 commentaire

Première étape vers une alimentation de plus en plus solide, l'introduction de soupes dans les menus de bébé est source de bienfaits non négligeables !

6 mois, la 1ère marche
« Très souvent, bien avant les six mois réglementaires, bébé réclame autre chose que du lait », commente Martine Le Conte, pédiatre à Paris. En effet, normalement la diversification débute à partir de 6 mois, âge à partir duquel l'apport calorique du lait n'est plus suffisant pour couvrir les besoins de bébé. « On peut donc commencer à introduire les légumes ou les fruits sous forme de soupes, ou de compotes dès 4 ou 5 mois, mais pas avant », conseille la pédiatre.

Découvertes gustatives
Nouvelles odeurs, couleurs ou même textures, l'introduction de différents aliments dans les menus de votre enfant sera pour lui une grande découverte ! Pour ne pas le brusquer, « mieux vaut lui faire goûter un aliment par semaine pour l'habituer en douceur » ajoute le docteur Le Conte. C'est à partir de cette étape que ses goûts vont évoluer et se fixer, autant mettre toute la palette de votre côté pour éviter qu'il refuse plus tard tout légume vert ! La flore de son petit estomac doit également s'acclimater à ces aliments...

En route vers la croissance
Utile et nécessaire pour la croissance de votre enfant, cette étape permet d'apporter au corps des aliments plus caloriques que le lait, pour couvrir ses besoins : en effet, entre sa naissance et 3 ans, votre enfant doublera de taille et multipliera son poids par 4. De quoi donner le vertige ! Pour assurer la meilleure croissance possible, la diversification alimentaire est donc incontournable. Vitamines, fibres, protéines ou encore sels minéraux, les premières soupes de bébé assurent et complètent le lait (maternel ou non) jusqu'à 3 ans.

Tout doux pour l'estomac
« Si votre bébé a du mal à digérer le lait, il sera très certainement soulagé par l'introduction de soupes de légumes ou de fruits dans son alimentation », note la pédiatre. Bien que son système digestif ne soit pas encore tout à fait développé, l'apport de fibres et d'aliments faciles à digérer apaisera bébé après son biberon et xxxx.
En cas de doute, demandez conseil à votre médecin. Vous pouvez également consulter le site de l'INES consacré à l'alimentation :http://www.mangerbouger.fr/IMG/jpg/01-tabelauprint-2.jpg

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de Maman
logAudience