• Maman
  • Conseils

Les crèches multilingues font-elles des petits génies ?

Article par La rédaction avec agence , le 21/03/2012 à 07h00 , modifié le 21/03/2012 à 11h31 0 commentaire

A l'heure de la mondialisation, l'apprentissage des langues étrangères est un enjeu qui paraît crucial à de nombreux parents pour l'avenir de leurs enfants. Les crèches multilingues que l'on voit apparaître sont-elles une réponse adaptée ?

Nombreux sont les parents qui privilégient le multilinguisme au moment de choisir pour leur enfant une crèche, puis une école. Ces parents, qui peuvent être eux-mêmes bilingues, sont persuadés d'offrir ainsi le meilleur à leur enfant. Pour autant, on peut s'interroger : l'apprentissage simultané de plusieurs langues est-il une bonne chose pour bébé ?

Pourquoi apprendre une langue si tôt ?
Puisqu'elle permet l'ouverture à d'autres cultures, une facilité future pour voyager et travailler à l'étranger, la maîtrise de plusieurs langues est clairement un « plus » pour l'enfant. Et quand on sait que la période idéale pour apprendre une langue étrangère se situe entre trois mois et trois ans... L'enfant est alors en pleine acquisition de son propre langage. Il apprend presque sans s'en rendre compte ! Et tous les bébés ont les mêmes prédispositions, que leurs parents soient bilingues ou non. Bien sûr, bébé apprendra plus facilement une langue étrangère si ses parents la parlent eux-mêmes. Sachez cependant que le bilinguisme parfait n'existe pas. L'enfant conservera donc une langue "dominante".

Un apprentissage ludique pour votre bébé
L'apprentissage dans une crèche multilingue se fait sous la forme d'ateliers d'éveil : lectures de contes, chansons, écoute de musique... Les éducateurs parlent à bébé en anglais, en allemand, en italien, en espagnol... Et votre bambin communique avec ses petits camarades.

L'enfant peut-il être perturbé par cet apprentissage simultané ?
5 % des enfants environ présentent des troubles du langage, et ce qu'ils soient bilingues ou non. Une thérapie orthophonique permettra de rééduquer l'enfant. Certains parents craignent que le bilinguisme empêche leur bout de chou de bien apprendre le français par la suite. Sachez qu'il n'en est rien ! Dès l'âge de deux ans, l'enfant parvient à bien différencier les langues. Il ne faut donc pas envisager cet apprentissage dès la crèche comme une surcharge, mais comme une chance. En outre, de nombreuses études ont démontré que les enfants bilingues avaient généralement des capacités de raisonnement supérieures à celles des enfants monolingues.

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de Maman
logAudience