• Maman
  • Conseils

Conseils et infos pour choisir sa contraception après l'accouchement

Article par , le 08/02/2012 à 12h21 , modifié le 10/02/2012 à 19h00 0 commentaire

Vous venez d'accueillir votre premier enfant et vous êtes aux anges. Mais il faut savoir que les grossesses non prévues sont nombreuses dans les mois qui suivent un accouchement.

Si vous ne souhaitez pas retomber enceinte et plutôt profiter de bébé, il est impératif de se protéger dès les premiers rapports sexuels. Certes, bébé accapare tout votre temps mais il faut penser à vous et à la meilleure contraception après sa venue au monde. Avec un médecin, vous devez faire le point sur le retour de la fertilité après la naissance. Quand le retour de couches a lieu, il s'est souvent écoulé entre six et huit semaines. Souvent plus abondantes que les règles habituelles, le retour de couches signifie qu'il y a ovulation. Pour en savoir plus sur le retour de couches, cliquez ici.

Le choix de sa contraception après un accouchement est très important. Découvrez les conseils et les différents moyens de contraception qui permettent à un couple de contrôler la naissance d'un enfant. A partir de quel moment faut-il prendre des précautions ? Une ovulation peut arriver dès le 25ème jour après l'accouchement et alors que le retour de couches n'a pas encore eu lieu.

La contraception si vous allaitez :

L'allaitement peut être un moyen de contraception mais le risque zéro n'existe pas et la maman doit respecter des conditions extrêmement strictes :

- l'enfant doit être allaité au sein de manière exclusive ou quasi exclusive, jour et nuit avec au moins cinq à six tétées par 25 heures et jamais plus de six heures d'espacement entre deux tétés,

- la mère de famille ne doit pas avoir eu de règles depuis l'accouchement,

- l'enfant doit avoir moins de six mois.

Si vous n'êtes pas certaine de respecter toutes ces contraintes, il y a des moyens de contraception si vous allaitez :

- Le stérilet.  Il y a le dispositif intra-utérin ou DIU ou le système intra-utérin ou SIU. Il ne sera pas installé pendant les six premières semaines après l'accouchement et plusieurs mois en cas de césarienne.

- L'anneau vaginal contraceptif mais il faudra attendre trois mois après l'accouchement.

- Le préservatif

- Les pilules progestatives qui sont les plus légères. Elles peuvent démarrer à partir du dixième jour après l'accouchement. Toutes les pilules ne sont pas autorisées pendant l'allaitement.

- Les spermicides : il neutralise et élimine les spermatozoïdes. Il s'applique au fond du vagin. Il se présente en crème, en dose d'ovules ou d'éponges. Il est préférable de les utiliser à partir du 20ème jour suivant l'accouchement. Une petite précision si vous utilisez un spermicide  il ne faut pas prendre de bain ou de douche dans les huit heures qui suivent les rapports sexuels pour le pas détruire le principe actif du produit.

La contraception si vous n'allaitez pas :

- Les préservatifs.

- La micropilule qui peut être prise dès le troisième jour après l'accouchement. Il y a deux types de pilules : oestro-progestative (pour les femmes qui n'allaitent pas car les œstrogène freinent la lactation) et la micro-pilule (pour les femmes qui allaitent car elle ne contient pas de progestérone).

- L'implant qui diffuse un progestatif. Il s'insère sous la peau et peut être posé dans les jours ou semaines qui suivent l'accouchement (même si la maman allaite).

- La pilule classique qui peut être prise dès la troisième semaine après la naissance de bébé.

- Le stérilet  peut être posé trois à quatre semaines après l'accouchement sauf si vous avez eu une césarienne (plus long).

- L'anneau contraceptif ne sera pas posé immédiatement dans le vagin. Il faut au moins attendre trois semaines après l'accouchement.

- Le patch contraceptif peut être utilisé  trois à quatre semaines après l'accouchement ou à partir du retour de couches.

- Les spermicides (gels, ovules).

- Le diaphragme qui peut être posé six semaines minimum après l'accouchement. Comme les spermicides, ces contraceptifs de transition ne sont pas efficaces à 100 %. 
 
D'ailleurs, aucune méthode contraceptive n'est fiable à 100 % et valable tout au long de sa vie.

La contraception si vous avez opté pour un allaitement mixte (biberons et tétés combinées) :

- Le préservatif.

- Un dispositif intra-utérin comme le stérilet qui peut être posé très rapidement après l'accouchement.

- Les pilules micro-progestatives trois à quatre semaines après l'accouchement.
 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de Maman
logAudience