• Maman
  • Conseils

Congé parental : tout ce qu'il faut savoir sur la réforme

Article par Caroline CROS , le 12/06/2013 à 18h59 , modifié le 01/07/2013 à 19h02 0 commentaire

Le projet qui vise à investir de plus en plus les papas au sein de la famille pour éviter aux jeunes mères de s'éloigner trop longtemps du monde du travail entrera en vigueur le 1er juillet 2014. Décryptage du nouveau congé parental.

Impliquer davantage les hommes dans la parentalité pour lutter contre l'inégalité homme-femme au travail, voici l'objectif du projet de réforme du congé parental prévu par le gouvernement et orchestré par la Ministre du droit des femmes Najat Vallaud-Belkacemm. Aujourd'hui, 95% des mères mettent entre parenthèse leur carrière professionnelle pour s'occuper de leur(s) enfant(s).

 

Au programme des réjouissances :
Un congé moins long, mieux rémunéré et impliquant les pères de famille
Actuellement, le congé parental pour l'arrivée du deuxième enfant est de 3 ans. Le Président de la République annonce une réduction de ce congé le ramenant à 2 ans et demi, réservant les 6 mois restant au papa. Pour les familles accueillant un premier enfant, le congé parental sera allongé. Les 6 mois de congé parental pour la maman seront conservés mais la réforme prévoit 6 mois supplémentaires pour le papa. Il faut savoir que la partie réservée aux pères de famille n'est pas transmissible. Le complément de libre choix d'activité, prestation versée par la sécurité sociale aux parents qui interrompent leur travail pour prendre un congé parental est versée à 96% à des femmes, pour seulement 3% d'hommes. Jugé mal rémunéré, le gouvernement prévoit également une revalorisation de l'allocation à hauteur de 50% à 60% du salaire brut.

Ses mesures pourtant mises en place pour favoriser l'égalité homme-femme et encourager le retour à l'emploi des jeunes mamans soulève un vent de contestations chez les associations familiales. Selon l'UNAF (Union Nationale des Associations Familiales), il s'agit d'une réforme «perdant-perdant», emputant les familles de 6 mois de droits sans pour autant renforcer comme prévu l'égalité homme-femme au niveau du travail. La Ministre des Affaires sociales Marisol Tourraine affirme tout de même lors d'une Assemblée de l'UNAF, que la réforme du congé parental contribuera à cette marche vers l'égalité homme-femme et que le projet de loi sera mis en place de manière très attentive.

 

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de Maman
logAudience