• Maman
  • Conseils

Congé de maternité ou congé de paternité pour des jumeaux, comment ça marche ?

Article par Caroline CROS , le 16/06/2013 à 17h22 , modifié le 17/06/2013 à 17h40 0 commentaire

Vous attendez des jumeaux et vous vous posez beaucoup de questions. C'est normal, d'une grossesse simple à une grossesse gémellaire (ou plus!) vos droits changent, et la durée du congé parental aussi. Explications.

Le congé maternité
Pour une grossesse simple, le congé maternité est de 16 semaines. Si vous attendez des jumeaux, ce congé est forcément plus long : 12 semaines avant la date présumée de l'accouchement (congé prénatal) et 22 semaines après la naissance (congé post-natal), soit un total de 34 semaines.

Le congé paternité
Pour une naissance simple, le congé paternité est de 3 jours + 11 jours. Pour une naissance multiple, et ce quel que soit le nombre d'enfants, le congé paternité est de 3 jours correspondant aux jours d'absences autorisée accordés par l'employeur pour une naissance + 18 jours correspondant au congé paternité, soit 21 jours au total. Les 18 jours du congé paternité peuvent être pris immédiatement après les 3 jours ou au maximum dans les 4 mois qui suivent la naissance de l'enfant.

Grossesse gémellaire : Reporter ces congés, c'est possible !
Si votre grossesse gémellaire se passe bien, vous pouvez avec l'accord de votre médecin décider de raccourcir la période de votre congé prénatal pour allonger votre congé post-natal. Idéal pour profiter plus longuement de vos enfants une fois à la maison. Si votre état le permet, vous pouvez reporter jusqu'à 3 semaines maximum de votre congé prénatal vers votre congé post-natal. A l'inverse, il est tout à fait possible de raccourcir votre congé post-natal si vous avez besoin de partir à la maternité plus vite que prévu et de bénéficier ainsi d'un congé prénatal plus long, soit 4 semaines avant le départ initialement prévu.

Sachez néanmoins qu'en cas de grossesse difficile, vous pouvez bénéficier du congé pathologique, vous n'aurez donc pas à reporter des semaines de votre congé post-natal sur votre congé prénatal. Le congé pathologique est accordé sous prescription médicale. Vous pouvez bénéficier de 14 jours maximum, deux semaines avant la date prévue du départ en congé maternité.

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de Maman
logAudience