Bien nourrir son enfant : les conseils du Docteur Florence Solsona, nutritionniste

Article par Caroline Cros , le 07/10/2013 à 10h00 0 commentaire

Une nutritionniste livre quelques conseils à des questions que toutes les mamans se posent.

Que faire si mon enfant ne termine pas ses biberons ?

Un bébé en bonne santé se régule seul quelques semaines après sa naissance. S'il ne finit pas ses biberons, c'est qu'il n'en a pas besoin. Si on le force à finir ses biberons on peut le déréguler.

 

Que faire si mon enfant réclame encore ?

Surtout ne pas le restreindre. S'il réclame davantage de lait, c'est qu'il en a besoin. Attention tout de même à vérifier la réelle raison de ses pleurs. Si bébé pleure, ce n'est pas forcément parce qu'il a faim (il peut ressentir des douleurs, être fatigué, avoir sa couche sale). Le biberon ne doit pas servir de réponse à tout. Il faut éviter de compenser une angoisse par un biberon car dans sa vie d'adulte, il risquera de répondre aux sentiments négatifs par la nourriture.

 

Que se passe t-il si l'on passe trop tôt à la diversification alimentaire ?

Le risque principal est l'apparition de carences par diminution de la quantité de lait consommée quotidiennement par le bébé. Par ailleurs, jusqu'à l'âge de 4 à 6 mois, votre bébé a un réflexe de protrusion, c'est-à-dire qu'il rejette, à l'aide de sa langue, tout aliment qui n'est pas liquide. Il ne peut donc que boire et non manger. Ce réflexe finit par disparaître avec l'âge.

 

Des conseils pour introduire de nouveaux aliments ?

Ne vous précipitez pas ! Vous devez vous adapter au rythme de l'enfant. S'il refuse, ne le forcez pas, proposez-lui à nouveau 2-3 jours plus tard. Il finira par accepter à un moment ou un autre. Laissez-lui le temps de s'adapter à la texture, à la température, au goût.

 

Que faire si mon enfant refuse de manger ce qu'il mangeait auparavant ?

77% des enfants traversent une phase de néophobie (peur de ce qui est nouveau) entre 18 mois et 2 ans. Pas d'inquiétude, c'est une phase normale du développement. Il y a une théorie selon laquelle l'enfant est capable de s'éloigner de sa mère mais n'est pas capable d'intégrer les interdits. Pour se protéger, il refuse ce qui est nouveau.

 

Comment réagir ?

Vous devez le familiariser avec l'aliment et le rassurer. L'aliment que vous lui proposez dans l'assiette doit lui être connu. Pour cela, vous pouvez l'acheter ou le cueillir et le cuisiner avec lui. Si vous mangez le même plat que lui, votre enfant sera mis davantage en confiance.

Que faire si mon enfant prend trop de poids ?

Vous devez consultez votre médecin afin qu'il vérifie la courbe de poids de votre enfant et vous donne des conseils sur l'attitude à adopter. Ne mettez surtout pas votre enfant au régime. Optez plutôt pour un repas au calme, à table et en famille. Votre enfant doit manger lentement, augmenter son activité sportive, éviter l'ennui et éviter d'avoir des sucreries en permanence sous les yeux.

 

Interview publiée le 18 avril 2013 sur cafédesmamans.com

 

Mon enfant mange mal ! De florence Solsona, Editions Larousse

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de Maman
logAudience