• Maman
  • Conseils

Mon enfant à l'école : au secours, il n'aime pas sa classe !

Article par Caroline RABOURDIN , le 04/09/2009 à 15h32 , modifié le 04/09/2009 à 18h14 1 commentaire

Cela fait à peine quelques jours que votre enfant a repris l'école et déjà vous l'entendez grogner : "l'emploi du temps est nul", "mes camarades sont idiots". Voici quelques conseils pour aider votre ado à renouer avec sa classe.

Depuis la rentrée scolaire, rien ne va. Entre votre enfant et sa classe, la rupture est consommée. Tentez d'élucider le fond du problème en parlant calmement avec votre adolescent. La difficulté vient-elle d'un professeur, de ses camarades ?
 
A écouter votre enfant, le souci vient des profs. En ce début d'année scolaire, il est normal pour eux de vouloir se faire respecter. D'où quelques punitions ou heures de colle données à des élèves dissipés. Si une relation conflictuelle s'installer avec un enseignant et entame les résultats scolaires de votre chérubin, prenez rendez-vous avec ce dernier ou attendez la réunion parent-prof pour évoquer le sujet. N'hésitez pas à en parler avec d'autres parents d'élèves afin de voir si ce problème se répète chez d'autres élèves. Cependant, ne discréditez pas l'école devant votre enfant. En effet, vous ne feriez que le conforter dans sa position de victime. Or, il s'agit de trouver une solution pour que l'année scolaire se passe bien.
 
En rentrant du collège, vous entendez sans cesse votre garçon critiquer ses camarades : "ils sont tous bêtes". Essayez de comprendre ce qui pousse votre ado à penser cela. A-t-il été victime de moqueries ? A-t-il été jugé sur ses vêtements ? Tentez de savoir d'où vient le problème afin de trouver des solutions. Si votre progéniture est le bouc-émissaire d'un groupe, faites taire les mauvaises langues en l'incitant à déjeuner avec le chef du clan. Par ailleurs, votre enfant a-t-il d'autres amis ou se referme-t-il sur lui ? Dans ce dernier cas, il souffre certainement d'une mauvaise estime de soi. Rien de tel qu'une inscription à un cours de théâtre ou à un sport collectif. Les établissements scolaires proposent souvent des clubs artistiques, sportifs ou autres pendant la pause-déjeuner. Incitez votre enfant à s'y rendre. Il se fera d'autres amis et se sentira valorisé dans son activité. 
 
Le problème vient surtout de son emploi du temps ? Malheureusement, il va devoir s'y faire. Rien ne sert de râler, le tout est faire en sorte qu'il soit le moins pénalisant possible. "Oui mais entre 13h30 et 15h30 le jeudi, je n'ai rien à faire". Super, il va pouvoir en profiter pour faire ses devoirs, comme cela il pourra profiter de son week-end.
 
Si votre ado vit sa classe comme un drame, faites-lui part de votre expérience. Vous aussi, vos horaires de bureau vous empêchent de faire ce que vous voulez. Vous êtes obligée de supporter votre chef tous les jours de l'année et pas uniquement de septembre à juin.
 
Enfin, encouragez votre enfant à s'ouvrir aux autres, à être plus bienveillant envers ses camarades et ses professeurs. Cela ne doit pas être facile de donner cours à des élèves survoltés. Par ailleurs, certains jeunes connaissent parfois des situations familiales difficiles qui déteignent sur leur comportement. Le plus important n'est pas sa classe mais ce qu'il apprend. Cette année sera davantage axée sur ses études plutôt que sur ses sorties avec ses copains. Il révisera plus que d'habitude, ne redoublera pas et ne vivra pas le même calvaire l'an prochain.
 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de Maman
logAudience