Allaitement : Comment bien s'organiser quand on reprend le travail ?

Article par Caroline Cros , le 15/10/2013 à 10h05 , modifié le 15/10/2013 à 10h10 0 commentaire

Beaucoup de femmes cessent d'allaiter quand elles reprennent le travail, faute d'organisation et de temps. Plurielles vous donne quelques conseils pour continuer l'allaitement une fois de retour au boulot.

En France, il n'existe pas de congé d'allaitement. Beaucoup de femmes cessent d'allaiter dès lors qu'elles reprennent le travail. Une rupture souvent difficile pour la maman et son bébé. Pourtant, la reprise du travail ne doit pas être un obstacle à la poursuite de l'allaitement. Tout est une question d'organisation !

 

A savoir : Lorsque l'allaitement est bien installé, la stimulation régulière des seins permet de maintenir la lactation même si la maman s'absente pour plusieurs heures (ou plusieurs jours). Entre deux tétées éloignées, il est important de continuer à stimuler vos seins manuellement ou à l'aide d'un tire-lait. Le lait recueilli pourra ainsi servir à nourrir l'enfant entre deux tétées. Durant les jours de repos, l'enfant doit être mis au sein le plus souvent possible pour relancer la lactation.

 

Soyez organisée et équipée !

Sachez tout d'abord que selon l'article L224-2 du code du travail, vous disposez d'une heure par jour pour allaiter pendant vos heures de travail, jusqu'au un an de l'enfant. Vous pouvez allaiter sur votre lieu de travail pendant cette durée. Un local peut être mis à votre disposition. Certaines entreprises disposent même de salles spécialement conçues à cet effet permettant à la maman de tirer son lait et de conserver les biberons dans un réfrigérateur. Il est donc important de repérer ce qui est disponible pour vous dans votre entreprise, avant la reprise. Vous serez plus sereine le premier jour. Investissez dans un tire-lait de qualité, il vous le rendra bien ! Les tire-lait électriques à double pompages sont les plus efficaces. Ils allient confort et gain de temps. Choisissez-le léger et compact, c'est plus facile à transporter et plus discret. Il existe également des bustiers qui permettent de tirer votre lait les mains libres. Pratique lorsque l'on a une vie pro active et bien remplie !

 

Choisir son mode de fonctionnement

Allaitement complet : Vous souhaitez poursuivre un allaitement complet ? Dans ce cas, votre bébé peut vous être amené sur votre lieu de travail par son papa ou autre, où si la situation le permet, vous disposez d'une heure donc (renseignez-vous, certaines entreprises prévoient plus de temps), pour aller jusqu'à lui.

 

- Tous les repas au lait maternel : Vous allaitez votre enfant à la maison et vous tirez votre lait sur votre lieu de travail pour qu'il puisse bénéficier de lait maternel lorqu'il est chez sa nounou par exemple.

 

- Allaitement partiel : Vous allaitez votre bébé quand vous êtes à la maison et vous utilisez du lait industriel quand vous travaillez.

Allaitement mixte complet : Vous allaitez seulement matin et soir, que vous soyez au travail ou en repos.

 

- Repas partiellement au lait maternel : Vous allaitez, vous tirez votre lait pour les repas auxquelles vous n'êtes pas présente et vous utilisez du lait industriel.

 

- Inversion des cycles de tétées : Vous allaitez plus souvent en soirée et la nuit afin que votre bébé ait moins besoin de repas durant la journée.

 

Dès lors que vous avez votre tire-lait, entrainez-vous chez vous plusieurs semaines avant de reprendre le chemin du boulot. Une fois au bureau, n'hésitez pas à discuter avec les autres femmes de votre entreprise. Partager votre expérience est important pour vous mais aussi pour celles qui voudront suivre votre voie.

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de Maman
logAudience